Reina Shirt – Tutorial

Une fois n’est pas couture je suis à la bourre sur le programme (LOL quoi, je vais arrêter les programme). Aujourd’hui on se retrouve avec un post un peu spécial puisque je vous ai préparé le tuto du chemisier Reina !

  • Si vous faites partie des personnes pas très convaincues par le patron, vous pouvez aller voir les photos de ce second modèle cousu en base de l’article 😉 on sait jamais !
  • Si vous n’aimez vraiment pas, eh bien tant pis ^^ Mais je pense que quelques étapes du tuto peuvent quand même vous intéressez si vous ne connaissez pas ces méthodes (je parle de la technique de retournement des brides, des finitions des empiècements et des bracelets de manches).
  • Si vous voulez coudre ce patron : ce tuto est pour vous et j’espère qu’il sera à la hauteur de ceux habituellement réalisés par Pauline ! N’hésitez pas si vous avez des questions ou que vous repérez des erreurs dans ce que j’ai fait.

A priori, le tuto pourra être téléchargé en PDF sur le site de Pauline. Je vous mettrais le lien ici quand ça sera le cas.


Une fois vos pièces découpées je vous conseille de tout de suite y faire figurer les différents repères de montage et de thermocoller les pièces qui doivent l’être (parmentures, bracelets de manches, col mao si vous faites cette version)

ETAPE 1 – Les brides
C’est toujours ce qu’il y a de plus long pour moi  ! Découper les morceaux et les plier en deux dans le sens de la longueur. Vous pouvez marquer le pli au fer pour que ça soit plus simple à coudre.

SONY DSC

Piquer à 0.5cm du bord, et n’hésitez pas à renforcer la couture sur les 1ers centimètres (vous allez comprendre pourquoi). Réduisez les marges au maximum une fois la couture faite.

SONY DSC

Découper un cran (sans couper la couture !) à environ 0,5cm-1cm du bord. Vous allez avoir besoin d’une épingle à cheveux.

SONY DSCSONY DSC

Glisser l’épingle de telle manière qu’une patte passe dans la partie crantée et que les deux bouts se rejoignent dans le tube de tissu. Ensuite, en faisant glisser doucement l’épingle dans le tube, retourner la bride sur l’endroit. C’est le moment fatidique : si vous y allez trop fort – comme moi et ma grande délicatesse – vous allez ou déchirer le tissu, ou casser la couture … donc … patience !

SONY DSCSONY DSC

Une fois retournées, découper les brides en morceaux de 6cm.

SONY DSC

ETAPE 2 – Les parmentures

Après avoir reporté les marques des brides, les maintenir en place avec des épingles puis en réalisant une couture à 1cm du bord, dans les marges. Si une bride vous parait plus écartée ou plus longue qu’une autre, c’est maintenant qu’il faut le corriger !

SONY DSCSONY DSCSONY DSC

Finir les marges extérieures des parmentures (ici je les ai simplement surjetées).

SONY DSC

Épingler les parmentures aux devants, endroit contre endroit et piquer à 1,5cm du bord. Réduire les marges et repasser sur l’endroit.

SONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSC

Afin de fixer les parmentures, on effectue une surpiqûre à 3cm du bord.

SONY DSC

ETAPE 3 – L’empiècement

On commence par l’empiècement dos : coudre deux lignes de fronces (point large, tension du fil basse) dans les marges de couture. L’empiècement étant un triangle inversé de la pièce dos, il peut être intéressant de réaliser un cran dans le milieu dos avant de faire des fronces (pour ne pas couper les fils par la suite). Ici mon tissu étant fluide, je n’ai pas eu besoin de cranter. Épingler le dos à un premier empiècement.

SONY DSC

Mettre en place le second empiècement de l’autre côté de manière à ce que le dos soit pris en sandwich entre les empiècements. Épingler et piquer.

SONY DSC

Quand on retourne le travail on obtient des finitions propres des deux côtés. Réduire les marges et surpiquer.

SONY DSCSONY DSC

On souhaite obtenir le même rendu pour les empiècements devant. On commence par mettre le repère à 1,5cm du bord si ça n’a pas été fait ! On pique également un ou deux fils de fronces sur les pièces du devant, entre les repères présents sur le patron.

SONY DSC

On épingle l’endroit d’un empiècement à l’endroit d’un devant en positionnant bien le bord intérieur du devant à 1,5cm du bord de l’empiècement.

SONY DSC

On roule sur lui même le demi devant.

SONY DSC

On vient placer et épingler par dessus l’autre endroit (ou « extérieur »)  d’empiècement : la encore le demi devant est pris en sandwich entre les empiècements.

SONY DSC

Après avoir piqué, on obtient le résultat suivant : Les marges de coutures sont à l’intérieur et les deux côtés sont aussi propres l’un que l’autre.

SONY DSCSONY DSC

On termine le corps en piquant les demi-devant au dos par les côtés.

SONY DSC

ETAPE 4 – Les fentes indéchirables

Je ne suis pas une experte et je crains d’être peu claire, je vous invite donc a regarder les vidéos que Pauline avait fait pour la Carme, le concept étant identique. Mais sinon … il faut commencer par ouvrir les fentes.

SONY DSC

Endroit contre envers, on pique la patte à l’ouverture des manches, à 0,5cm du bord, sans prendre de petits plis dans la couture.

SONY DSCSONY DSC

On repasse ensuite la patte vers l’extérieur puis de manière à former un biais qui viendra cacher la 1ère couture.

SONY DSCSONY DSCSONY DSC

On vient ensuite piquer au ras du bord.

SONY DSC

Replier la manche endroit contre endroit à l’axe de la fente. Piquer en biais le haut de la fente. Et voilà !

SONY DSC

Vous pouvez maintenant piquer les coutures côtés de vos manches.

ETAPE 5 – Les bracelets de manches

Selon la même méthode que pour les boutonnières, placer et fixer les brides grâce à une couture de maintien dans les marges.

SONY DSC

Faire passer un ou deux fils de fronces dans les marges de couture, en bas des manches. Épingler un des bracelets de manches, partie la plus large vers la couture (pour savoir si les brides sont vers l’avant ou l’arrière, se référer au patron)(et ATTENTION à bien monter les manches en symétrique !!).

SONY DSC

On vient ensuite épingler le second bracelet de manche de manière à ce que le bord froncé de la manche soit pris en sandwich. On laisse bien 1,5cm de libre au niveau de chaque côté des bracelets (la manche est donc plus « petite » de 3cm que les bracelets).

SONY DSCSONY DSC

On vient piquer la partie supérieure. On se retrouve donc avec ça :

SONY DSCSONY DSC

On remets les bracelets sur l’envers et on vient piquer les deux côtés, puis la partie inférieure sur quelques centimètres, en laissant juste assez pour que la manche passe. Dégarnir les angles.

SONY DSC

On retourne le bracelet de manche (on peut s’aider d’une aiguille à tricoter pour les angles (moi « dangereux » qu’un ciseaux). On a donc des finitions propres à l’intérieur comme à l’extérieur de la manche … mais un petit trou au milieu du bracelet de manche ! Pour le fermer, on surpique tout autour du bracelet.

SONY DSC

ETAPE 6 – Le col mao

Amis du col lavallière, c’est ici que l’on se quitte puisque pour ma part j’ai fait le col mao, toutefois ils sont cousins 😉

Épingler puis piquer un des cols à l’envers du corps, en laissant 1,5cm de col de chaque côté. Repasser les marges de couture vers le col (ou le col vers les marges quoi).

SONY DSCSONY DSC

Repasser le col restant envers contre envers de manière a former un pli de 1,5cm sur la partie droite. Épingler au col déjà cousu, endroit contre endroit en et piquer.

SONY DSC

Réduire les marges, retourner sur l’endroit et repasser.

SONY DSC

Pour fixer l’extérieur du col vous pouvez maintenant réaliser une surpiqûre tout autour. Pour ma part, j’ai fait une couture main 😉

SONY DSC

Je vous laisse vous débrouiller pour la pose des manches (réduire l’embu, utiliser les repères de montage) et l’ourlet ! Vous y êtes presque !


J’ai très peu de chose à dire sur cette version ! Le tissu utilisé est une viscose noire achetée chez Toto une misère (j’en ai pris 4m à 5 ou 6€/m !!), j’espère qu’elle tiendra dans le temps sans trop de bouloche.

SONY DSCSONY DSC

Les boutons viennent du stock que m’a donné ma grand-mère, au moment de la coudre je me suis rendue compte qu’a l’arrière il y avait gravé « A.P & cie – Paris », j’ai aussitôt googlé ça et c’est une marque qui existait entre 1912 et 1939 ^^ je trouve que c’est un détail super marrant. Bref. Toujours est-il qu’entre le devant et les manches il me manquait 2 boutons ! Miséricorde ! Et que bien sur je m’en suis rendue compte au moment de les coudre. J’avais des boutons de la même taille mais « uni » dans le stock et j’en ai donc utilisé 2 sur chaque poignets (1 doré, 2 à motifs, 1 doré) : je trouve que ça apporte un petit plus finalement (très discret, on est d’accord).

SONY DSCSONY DSCSONY DSC

En terme de modification j’ai rallongé la blouse puisque sur la 1ère version je trouvais le devant vraiment court. J’y suis allée un peu fort en ajoutant 12cm … du coup des le premier essayage j’ai enlevé 5 bons centimètres partout et a nouveau 5 dans le dos (le dos est à la base plus long, mais la c’était trop long ! Un peu comme la Murmure). Dans mon emballement j’avais aussi ajouté 2 brides que j’ai eu le droit de découdre.

Après cette longueur pas de problème de braguette apparente ^^ et ça permet aussi de la faire blouser joliment dans un jean ou une jupe.

SONY DSCSONY DSCSONY DSC

Publicités

24 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Elsa dit :

    Super ton tuto! Déjà que souvent les instructions sont claires, avec tes photos en plus, ça va être une partie de plaisir de la coudre! (Elle est vers le haut de ma liste 😉 )
    J’ai beaucoup aimé ton anecdote sur les boutons, ça m’aurait fait kiffé de coudre des boutons vendus vers 1920!!!
    Est-ce que tu crois qu’un cordon fin peut remplacer les brides en tissu? (flemme, et cordon ultra assorti à mon tissu 😀 )

    J'aime

    1. unchas dit :

      Oui pour les cordons, enfin moi je n’y vois pas de contre indications, en plus pour moi ça ferait facilement gagner 1h tellement je suis lente sur cette phase ^^

      Aimé par 1 personne

      1. Elsa dit :

        Merci! Finalement pas assez de tissu snif, donc je vais devoir y passer quand-même, mais je retiens pour une autre version 🙂

        J'aime

  2. Elle est magnifique cette version !!! J’adore !! Tellement chic !!! Et waow, bravo pour la délicatesse sur l’étape de réalisation des brides !!! Il se mérite ce joli boutonnage … mais quel résultat !!!! Et même chose sur les poignets de manches, c’est impressionnant !!
    Et ton tuto est vraiment super, très clair et c’est un plaisir de suivre la réalisation de cette chemise !!!

    J'aime

    1. unchas dit :

      Je t’avoue que la 1ère fois, Pauline ne m’avait pas donné le truc de l’épingle et j’ai quasi pleuré de rage/dépit sur la 1ère version tellement j’ai galéré (en plus le tissu s’effilochait de partout partout ! catastrophe !) J’espère que le tuto pourra donné des petits trucs perso le truc des poignets de manches je l’utilise tout le temps maintenant ! C’est vachement plus propre !

      Aimé par 1 personne

  3. Sandra dit :

    Quelle merveille ! J’adore ! C’est bon, je finis mon com et je vais l’acheter, il m’en faut une 🙂
    J’ai très envie d’une version sans manche pour la porter cet été avec un twill très fin blanc cassé ^^
    Merci pour ce tuto de dingue, c’est trop sympa de partager les étapes de réalisation.

    J'aime

    1. unchas dit :

      Contente que tu sois convaincue ^^ et aussi que le tuto puisse servir à quelque chose … en tout cas j’ai hate de voir ta version 🙂

      J'aime

  4. Extra ton tuto ! Merci infiniment pour tous ces conseils ! J’avoue, c’est l’étape des trèèèèès nombreuses et délicates brides qui me fait un peu peur, mais restons zen !!!
    De toute façon, le patron est en route pour chez moi, et j’ai trop hâte de le recevoir !!!
    J’adore le détail des boutons chargés d’histoire 🙂
    Belle fin de journée,
    Claire

    J'aime

    1. unchas dit :

      Ahahahah la zenitude est la clé pour la bride ! J’aurai pas dit mieux ! Moi et mes gros doigts ont a encore un peu de mal avec cette étape …

      J'aime

  5. Pauline dit :

    Un petit conseil pour préserver tes boutons: lave ta blouse à la main… les boutons de cette époque n’ont pas été conçus pour la machine à laver et tu risques d’avoir de mauvaises surprises…
    Sinon, ta Reina est très jolie.

    J'aime

    1. unchas dit :

      Merci !! très bonne suggestion je n’y aurai jamais pensé ! je vais noté ça dans un coin de ma tête

      J'aime

  6. Super ton tuto! merci beaucoup

    J'aime

  7. RHoooo elle est superbe cette version! Et le tuto…, ben il ne manque plus que les patrons, il me tarde trop!
    Merci 1000 fois pour le tuto!
    bises

    J'aime

    1. unchas dit :

      J’ai reçu !! Et toi ?

      J'aime

  8. Ping: Mélilot
  9. helloeloo dit :

    Coucou Anne,
    Belle année et merci pour ce tuto qui va bien me servir car je compte bien faire Reina cette année. Tu n’as pas modifié le décolleté? car j’ai lu ça et là qu’il était vraiment très profond… Et ta version me pla^it énormément!

    J'aime

    1. unchas dit :

      Coucou ! Non je n’ai pas modifié le décolleté et c’est vrai qu’il est assez profond. Sur pauline ça ne choque pas mais moi je porte toujours un debardeur en dessous 😉

      Aimé par 1 personne

      1. helloeloo dit :

        Merci beaucoup pour ta réponse, je trouve le décolleté très joli sur toi mais j’ai du mal à me représenter à quel point il serait profond sur moi… Je pense que je vais faire une toile^^

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s