Reina Shirt

Patron et Marque : Reina Shirt| Pauline Alice
Taille : 40
Matériel : 2m de viscose Henri-Henriette et des boutons de bottines de la Droguerie

Je sais, je sais, j’avais dis que je vous montrais la Galipette version haut … mais vous ne préférez pas découvrir la nouvelle collection de Pauline ? (En vrai j’ai surtout pas eu le temps le week-end dernier de préparer l’article ^^). Bref, cette fois on passe au niveau supérieur avec carrément 3 patrons ! Une veste, une jupe et un chemisier : une vraie petite collection.
Pour ma part je n’en ai testé « que » deux mais compte tenu de mes horaires de travail (environ 57h/semaine on va dire ^^) et du délai imposé c’était le maximum que je pouvais faire consciencieusement. J’ai décidé de tester les pièces pour lesquelles j’avais vraiment tanné Pauline depuis presque un an : la veste Saler (je vous explique pas la crise d’hystérie en voyant le dessin) et le chemisier Reina (j’étais vraiment curieuse de voir ce que ferait Pauline comme type de chemise).

SONY DSC


Aujourd’hui je vous présente donc le chemisier Reina ! Vous pouvez voir les versions des autres testeuses ici (tous patrons confondus – je mettrais à jour au fur et à mesure) : Made by Celinette – Lise Tailor – Aiguille Coupon CiseauxAnnie Coton La Pequena Aprendiz

Quand j’ai cousu le test, il n’y avait que la version avec lavallière, détail qui je l’avoue ne m’emballe généralement pas plus que ça (pas trop mon style je pense, sur Pauline ça fait classe et distingué pourtant ^^) – mais je vous prépare une petite surprise avec une seconde version col mao 😉

SONY DSCSONY DSC

Bref, il est toujours difficile d’être objectif sur les patrons testés toutefois, pour vous donner quelques informations en vrac :

  • En terme de technique, il ne m’a pas laissé indifférent : j’y ai appris 3 petites choses qui ont révolutionnés mon monde – oui, rien que ça – et applicable à la réalisation d’un grand nombre de chemise. Je parle de la réalisation des cordons et des finitions méga propre au niveau des poignets et des empiècements.
  • Le modèle se prête vraiment bien à l’utilisation de tissu fluide : viscose, soie, rayonne … il y a beaucoup de pli et ça permet d’éviter de créer trop de volume.
  • La version testée était un peu courte pour moi, je ne sais pas si ça a été modifié puisque je n’ai pas la version finale mais pour la seconde que j’ai cousu, j’ai tout rallongé d’une dizaine de centimètres. (Et c’est assez décolleté aussi)
  • Le look n’est pas vraiment passe partout, c’est vrai, mais peut être un peu plus que la Sarah Shirt (sans le col Claudine ça fait quand même moins enfant hein). C’est habillé mais bon avec un jean … ça passe non ?
    Après il y a beaucoup de petit détail : fronces en tête de manches et au niveau du poignet, fentes indéchirables, empiècement en V dans le dos avec pièces froncées, bracelets de manches extra-larges
  • J’ai mis moins de boutons sur cette version que préconisé (2 fois moins) – ça pêche un peu au niveau des bracelets de manches.
  • C’est un projet qui reste assez « rapide » à coudre – un bon après-midi.
  • Le tissu choisi est une viscose toute douce et légèrement transparente de chez Henri et Henriette, que j’avais acheté au CSF. Il n’est plus dispo sur internet mais peut être à la boutique ?

Voilà, j’ai du mal à vous dire autre chose, je vous laisse donc avec les photos prises dans les rues de Sancerre par ma petite Lisette. N’hésitez pas à me donner votre avis sur la collection, ça m’intéresse beaucoup.

SONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSC