Mélilot

Patron et Marque : Mélilot| Deer & Doe
Taille : 42
Matériel : 1.50m de viscose (Cousette)

Aujourd’hui on poursuit la saga de la chemise …

Deer and Doe et moi c’était l’amour fou : j’ai collectionné les patrons de cette marque grâce à laquelle j’ai beaucoup appris  et qui m’a permis de prendre confiance en mes compétences couturesques ^^ Toutefois depuis la Bruyère je ne me reconnais pas dans le style des modèles proposés et j’avoue m’intéresser de moins en moins aux collections … ce qui ne m’a pas empêcher d’acquérir Brume (cousu 2 fois, et est plutôt mon style) et Arum (cousu 2 fois : en jersey = chemise de nuit et en lainage = trop petite …). Cela dit c’est marrant de voir que chaque collection reste THE événement dans la sphère couture.

SONY DSCSONY DSC

Comme je continue d’essayer (vous avez dit obstination ?) j’ai commandé le modèle que j’ai préféré de la dernière collection : la chemise Mélilot. Sur le papier tout est là pour me plaire : la double patte de boutonnage (jamais testé et j’adooooore !!), les pattes capucins sur les manches, le petit col, le côté loose … et c’est une chemise ! (sinon on serait hors thème les gars). Franchement j’ai beaucoup apprécié la livraison ultra rapide (le lendemain !) malgré ma commande le jour de la sortie de la collec’.

Le packaging est toujours aussi joli et bien fini, franchement je comprends pourquoi je collectionne héhé ^^ le papier est de bonne qualité et la présentation agréable. Mais justement (Arf je commence déjà les « mais ») un petit truc m’a dérangé … comme je l’avais dit sur le patron du Quart à l’époque, ça me saoule quand tout ce qu’il faut découper n’est pas spécifié sur les plans de coupe et SURTOUT sur la planche du patron (pour ma part quand je décalque/découpe c’est tout ce que j’ouvre, le livret c’est pour plus tard). Généralement dans mon organisation je découpe tout (tissu, doublure, thermocollant etc …), je thermocolle et basta, je range la planche de découpe. Je déteste avoir à tout ressortir après. Bref, ici il les pièces à découper dans le thermocollant ne sont pas spécifiées sur le patron et ça m’agace (mais moins que voir que ce n’est carrément pas écrit, soyons bien d’accord …).

SONY DSCSONY DSC

Sinon pour les explications vous pouvez retrouver le sew-along sur le blog de Sandra. Pour ma part j’ai trouvé que les explications du livret concernant la patte de boutonnage étaient un peu light (surtout pour la version « facile » – pas cachée – finalement). Après en terme de point technique les pattes capucins sont intéressantes et bien expliquées à mon goût, moi qui me bats toujours avec le plastron de la Carme ^^ (ou qui m’était retrouvé avec deux manches identiques pour la chemise Cliff). Pour les bracelets de poignets j’ai préféré utiliser une technique de Pauline qui permet d’avoir une finition propre sur l’intérieur (là où on fait généralement le repli de 1,5cm sur l’intérieur et qu’on surpique et ou c’est droit à l’extérieur mais pas à l’intérieur si vous voyez ce que je veux dire ^^, mais aller voir l’étape 5 du tuto).

SONY DSCSONY DSC

Niveau tissu, j’ai utilisé ma viscose chouchoute, celle de Cousette. Commandée il y a presque 1 an – je crois – je l’avais gardée en stock. Comme pour la noire que j’avais utilisée pour la Eliana elle est d’une douceur complètement hallucinante, on a presque l’impression de ne rien porter ! Je suis une grande fan et j’avoue que je commence à mieux maîtriser cette matière : je suis assez satisfaite de mes finitions même sans amidonnage.

En parlant de finitions justement : coutures anglaises partout, j’ai juste fait mon pâté flemmard sur l’ourlet ou j’ai mis un coup de surjeuteuse et cousu le repli. Pour compenser j’ai fixé l’intérieur du pied de col à la main 😉 et il n’y a pas à dire, un projet bien fini, même si ça ne se voit pas, ça donne plus envie de le porter !

SONY DSCSONY DSC

Toutefois en terme de seyant je reste dubitative sur les points suivants (voir les 2 photos suivantes) :

  • Le pan arrière
    La forme liquette oui, j’aime bien. Mais là c’est quand même hyper (trop ?) prononcé ! Ça poche par-dessus le jean (team gros cul) quand ce n’est pas carrément gênant au WC … à refaire en limitant donc.
  • Les plis aux emmanchures
    Pour ma part on voir de gros plis verticaux au niveau des épaules, et a la jonction avec les manches ça tire un peu .. . serait-ce la team gros bras ? Pourtant je ne suis pas serrée … :/

SONY DSCSONY DSC

Il y a aussi le problème de l’ordre des instruction au niveau de l’ourlet, déjà signalé par Celine ici : il est préconisé de coudre d’abord l’ourlet dos puis celui des devants avant de coudre entre eux ces éléments … Bon de toute façon moi j’étais mal avec un devant qui avait 2cm de plus de longueur que l’autre ^^

Les +
+ Qualité de l’objet
+ Petit métrage pour ce genre de chemise
+ Bonnes explications + tuto

Les –
– L’entoilage non précisé sur le plan de coupe
– La forme à l’arrière

Avis général
Comme je ne veux pas mourir bête et que tout le monde chante les louanges de ce patron je vais recommencer mais en manches courtes ! J’en profiterais pour raccourcir le dos … Mais je vous avoue que je suis sceptique …

SONY DSC