Aldaia – le basique pratique

Patron et Marque : Aldaia Dress | Pauline Alice
Taille : 36 aux épaules – 42 à la taille
Matériel : 1.5m de jersey milano + une chute du même tissu de mon stock

Attention, le patron est à la vente en version papier au CSF cette semaine
et sur internet à partir de la semaine prochaine.

Je ne vais pas vous raconter d’histoire : rarement des tests pour Pauline auront été aussi laborieux !! Il m’aura fallu pas moins de 3 essais avant d’arriver à quelque chose de portable que je vous montre ici. Je voulais que ça soit parfait. Rarement un patron m’a autant emballé et je voulais lui faire honneur (on va encore m’accuser du manque d’impartialité des testeuses)(Du coup je vous le dit : j’en ai rien à foutre).

8

Aldaia est la nouvelle robe (maille)* de Pauline Alice : 3 types de corsage, 3 types de jupe, différentes longueurs de manches (ou pas de manches) … les possibilités sont infinies pour un seul et même patron ! Voyez par vous même :

sans-titre

C’est pas dingue dingue dingue ??? POUR UN PATRON LES GARS ? 27 robes.

Pour ma part la première version sur laquelle j’avais craqué était le haut faux cache-cœur (pris dans les coutures) et jupe moulante (3ème de la 2ème ligne). C’était mon 1er test. Comme je ne fais jamais de toile et que je suis d’un naturel confiant, j’avais commandé un jersey « à fleur de peaux » ACM bleu que j’ai tout de suite découpé en 42. (Confiante j’ai dit …).

Horrible. Moulant du ventre, beaucoup trop grand au niveau des épaules, bande d’encolure à moitié mal cousue (j’arrive jamais à bien répartir la tension … pourquoi vous pensez que je fais des ourlets sur les tee-shirts ^^). J’ai essayé d’arranger le haut mais il y avait trop à reprendre. J’ai donc décidé de faire plus petit et surtout avec un tissu ayant plus de tenue et moins fin (comprendre : qui gaine plus et souligne moins les défauts).

J’ai opté pour une maille noir très épaisse de chez Toto, un truc qui fait hiver. J’ai décidé de ne pas faire dans le détail et de découper les épaules en 36 (en dessous des bras je joins le 36 au 42 à la taille). Niveau épaules, c’était mieux : vraiment ma taille grâce à l’élasticité du jersey (généralement mes vestes sont en 36-38). En revanche je n’assumais pas la jupe, trop courte et moulante pour moi – Rapport à mon pneu.

Prenant mon courage à deux mains et voulant quand même vous montrez  quelque chose j’ai recoupé une 3ème version avec toujours le même haut, celui ci étant validé (ou presque) mais la jupe version « qui tourne » et la … ça va ! C’était portable et porté, et comme toutes les robes en jersey, très confortable. Pour avoir quelque chose qui entre dans la collection hiver j’ai utilisé une grande partie d’un coupon de 3m du marché d’Antony qui je destinais en partie à un tee-shirt Blair. C’était exactement le même tissu que pour la combi métropolitan. Mais en prenant les photos je me suis rendue compte que le résultat était encore trop « dégoulinant ». Je vous montre quand même :

ald4

Cliquer pour voir les photos en taille réelle.

La révélation (allons y carrément) à eu lieu quand Pauline nous a envoyé les photos « officielles » prises pour la sortie du patron : elle avait fait la version col rond/jupe cercle dans une magnifique maille rose. Des que je l’ai vu, j’ai voulu la même, avec les manches 3/4 (donc la dernière de la 3ème ligne).

7

Sur les recommandations de la chef, j’ai choisi le même tissu qu’elle soit un jersey milano. Suite à mes précédentes versions j’ai a nouveau fait les épaules en 36 et la taille en 42. J’ai également remonté la taille de 2.5cm (que bien sur j’ai totalement oublié de remettre sur la jupe …)(non mais déjà maintenant j’ajuste les patrons, pas trop d’un coup non plus !). Honnêtement le résultat va au delà de mes espérances :  C’est moulant niveau poitrine, c’est vrai mais le col rond fait que ce n’est pas vulgaire (enfin je trouve), la couleur va avec tout … Je suis 100% dans les clous et dans mes goûts. Bon je vous la montre avec un look « particulier » mais avec une veste en jean elle sera aussi bien et c’est ce qui me rend aussi enthousiaste.

53

Parlons du tissu : c’est donc un jersey milano de chez Little Fabrics. Je voulais le rouille mais il n’y en avait plus en stock. Du coup j’ai recommandé le gris que j’avais déjà acheté pour faire une nouvelle jupe Brume (ça arrive, les photos sont prises).

J’avais constaté en l’assemblant à la surjeteuse que lors du repassage, des trous apparaissaient au niveau des coutures (ça vous est déjà arrivé ??), du coup là j’ai fait gaffe en faisait un tout petit surjet sur le bord des pièces et en assemblant à la machine avec un point triple. C’est parfait et ça permet de bien ouvrir les coutures au repassage. J’ai fini mes manches et le bas de la jupe avec ce même mini surjet.
Pour l’encolure, pas de soucis de bande qui plisse puisqu’il y a une parmenture. Comme la tête passe sans avoir besoin de l’élasticité du tissu je l’ai fixée avec une couture normale (l’aiguille double et moi c’est pas ça non plus).

46

Pour avoir testé 4 tissus différents pour la robe je vous conseille vraiment le milano, ou tout du moins une maille qui ne soit pas « fine »… et qui se repasse bien (indispensable pour la version faux cache-cœur afin de ne pas créer un sur-volume moche au niveau des découpes).

Petit aparté maquillage, etc :

  • Le rouge à lèvres est un crayon Nars découvert sur l’IG de la blogueuse Mathilde Lacombe (La vie en blonde), dans la couleur « Consuming Red ». Je l’adore.
  • Fond de teint Nars « Sheer Glow », blush, bronzer et mascara MAC, eye liner en « pot » l’Oréal.
  • Les boucles d’oreilles viennent de chez Zara (ce n’est pas une paire qui va ensemble).
  • Le bracelet est un cadeau de mon amoureux ❤

21


Certain(e)s diront probablement que ça ressemble à la robe Zéphyr de Deer&Doe (suis je la seule à avoir l’impression que tout le monde est tendu en ce moment ?).

C’est vrai. Il y a 2 modèles (sur les 28, ai-je besoin de le rappeler ? ^^) qui correspondent à la Zéphyr. Après ni le modèle que je vous présente aujourd’hui ni les versions de DD ne m’avait tapé dans l’oeil à la base : moi je voulais la cache-cœur.
Objectivement je pense qu’il en fait pour tous les goûts et Aldaia propose vraiment beaucoup de versions (genre les manches en hiver, c’est pas mal) et de finitions différentes. Après comme on dit, « haters gonna hate ».

Cette fois on a fait le tour je crois 😉

*Marges de couture de 1cm (donc adaptées à la surjeteuse)