Ma première chemise.

1

Il y a des trucs qui représentent des grandes étapes dans la vie : déménager, trouver un boulot … Ben je trouve que c’est pareil en couture. Il y a des caps : la première veste, le premier manteau et ici, la première chemise.

J’aime les chemises. Pourtant j’ai mis trèèèès longtemps à en porter. En fait, jusqu’à l’année dernière et l’arrivée du tailleur-pantalon dans ma vie je n’en portais pas. Je n’en avais même pas. Il y avait toujours un problème de taille : des chemises cintrées ou si ma poitrine passait, mes hanches non ; si mes hanches passaient il me manquait 3 tailles de bonnet etc.

Et puis il y a 2 ans (ou l’année dernière ?) il y a eu des chemises en soie chez Uniqlo pour 29€. J’en achète une blanche. Une coupe simple, évasé et sans pince, fluide et facile à faire blouser : le rêve, je meurs d’amour. Cet été rebelote, chez H&M je trouve son pendant décontract’, une chemise en voile de coton bleu ciel, hyperhyper large et à manches tombantes (large comme une Myrcella je dirais, voir plus). ReLOVE. Puis une autre blanche chez Zara.

5

L’idée commence aussi à germer dans mon esprit de m’en coudre une. Mais voilà, ça me parait compliqué et je ne suis pas certaine d’être prête, techniquement parlant. Pourtant l’idée de savoir coudre et de pouvoir me coudre une chemise, d’en faire des tas et de la décliner à l’infini en basique de ma garde-robe m’enchante. Alors je me lance, je poste un message sur T&N pour savoir quel modèle choisir ; j’opte pour la Archer de Gainline Studio et dans la foulée je commande le patron.
La dessus c’est parti : j’envisage la couture plus comme une épreuve de patience que de technique, même si je ne sais pas faire ça ou ça je sais que en prenant le temps ça ira.

4 3

  • Le patron est assez « simple » (toutes proportions gardées, hein, c’est une chemise, pas un tee-shirt) et propose 2 variantes. J’opte pour la basique et choisi comme tissu un coton bleu assez rigide.
  • Le patron PDF est proposé en différent format d’impression, ce qui est assez génial ! Personnellement j’ai décidé de le faire imprimer en A0 afin de m’épargner le découpage/collage (autant prendre un bon départ hein) alors ce n’est pas gratuit (environ 10€) mais j’ai pu découper direct sans décalquer –le vrai bonheur, c’est ça – et sans culpabiliser. Et puis si j’ai besoin d’une autre taille je le réimprimerais.
    (Les marges de coutures sont comprises ! REbonheur !!)
  • Un sew-along très complet et dispo sur le site de la marque, je ne me suis basée que sur ça pour coudre.

2

Ce que je pense du patron
On ne peut (quasi) rien reprocher à ce patron, tout est clair : le nombre de pièce, les repères matchent parfaitement. Le sew-along est assez détaillé etc. Pour cette première version j’ai suivi parfaitement le patron mais comme l’a dit le Coussin du singe ici, les manches sont longues ! (et larges aussi) je pense que je modifierais ça si je le refais. Les épaules sont un petit peu (mais juste un petit peu donc c’est bizarre) tombantes, il faut aimer.

Ce que je pense du résultat
Je me suis appliquée mais visiblement pas assez ! J’ai fait des coutures anglaises sur la majorité de la chemise. Les coutures ratées (à mon avis) sont celles du col intérieur et bracelets de manches intérieurs (photos en dessous) … ça aurait mérité un bon coup de fer à repasser sur les surplus avant la moindre couture. Si vous avez des solutions pour faire un truc plus propre je prends aussi !

col non cousu bracelet finition biais

Mon choix de tissu est un peu bof, je pense que ça mérite un truc plus fluide que ça.
La jonction manche-corps devant me parait bizarre, le tissu à l’air tendu à mort. Ça fait des plis tous moche comme ici :

7 6

Je suis quand même assez fière, c’est loin d’être parfait mais c’est portable (heureusement j’ai eu le bon gout de faire des coutures moches qu’on ne voit pas ^^). Mes surpiqûres sont quasi toutes impeccablement droites – au moins sur l’endroit. C’est un vrai cap de passé je trouve et j’aimerais la refaire … mais pas tout de suite ! Je veux laisser ça un peu murir et trouver un tissu fluide mais pas galère (adieu soie et viscose) je suis preneuse de toutes vos idées. 😉 Il y en a de mon stock qui irait mais j’ai peur de les sacrifier …

PS : Il existe maintenant un « Index Couture » pour s’y retrouver 😉