Rosari

Patron et Marque : Rosari | Pauline Alice
Taille : 42
Matériel : 1m de jean

5

Ouais, bon, la trace du tee-shirt c’est pas top mais je voulais montrer le dos.

Aujourd’hui ma petite Pauline a sorti un nouveau patron, la jupe Rosari ! (Et elle planchait déjà dessus quand je suis partie de Valence, pour vous donnez une idée). Je suis dans une grosse phase jupe en ce moment : j’ai cousu une Brume et une 2ème Burda ce week-end … Bref tout ça pour dire que j’ai harcelé Pauline dès qu’elle a finalisé le patron pour pouvoir la porter dès le mois d’août. La version la plus adéquate sur le coup m’a paru être la version jean et poches classiques – n’oublions pas, on est en aout, il fait chaud, on va à la plage toussa … – j’ai fini de la coudre juste avant de partir à Carnac avec ma maman et franchement avec Juliette, jambes nues, elle était top ! Elle a l’avantage de permettre une grande aisance de mouvement (genre pour passer par-dessus le muret de la plage de 50cm de large, pas besoin de faire une croix sur sa vertu ou de s’asseoir) et je vous la présente aujourd’hui en look automnal ! Je pense qu’elle sera très bien cet hiver aussi et j’ai prévu une nouvelle version en lainage inspirée de ce modèle de Claudie Pierlot. Je ne sais pas si vous avez vu la version de Pauline en suède mais elle est juste sublime. Enfin bref, tout ça fait très 70s !

6 1

Ici j’ai mis des boutons posés au marteau car Pauline m’avait dit que les pressions avaient tendance à vouloir se faire la malle après manger. J’ai écumé toutes les merceries de Rennes pour ces putains de boutons CUIVRES. Pour finir par les acheter au Super U (coucou Sandra ^^) non parce que chez Toto et compagnie il y avait de l’argent, du doré, du noir mais du cuivre que nenni. Et moi une fois que j’ai l’idée en tête …

J’avoue que la mienne (42) est un peu large au niveau de la ceinture (quasi 5cm) mais après un bon repas, si la taille est toujours large, la partie ventre est bien tendue ^^

4 2

Niveau technique pas de grosses grosses difficultés pour cette version, mais évidemment les autres modèles de poches sont un peu plus difficiles à faire, sauf peut être les poches plaquées ! Idem pour les boutons, si on pose des pressions (et qu’on ne mange pas trop, du coup) = les doigts dans le nez, c’est un patron très accessible. Et qui mange peu de tissu. Petit zoom sur mes points irréguliers (tout ça c’était avant la nouvelle machine).

3 7