Planification de la réalisation de ma garde-robe printemps & été 2020

Après des mois de procrastination, j’ai enfin mis au propre cet article ! J’espère que ça vous plaira autant que ça me plait d’imaginer tout ça 🙂

1  |  L’ANTICIPATION ET L’ANALYSE (RAPIDE) DES CONTEXTES

a) Prendre de l’avance …

On ne va pas se mentir, cette « collection » j’ai commencé à y penser il y a longtemps, trèèèèès longtemps (d’ailleurs dans les faits presque tout est déjà cousu 😉). En fait j’ai commencé à y penser dès le mois de janvier, quand j’ai eu fini de rédiger mes articles sur la collection hiver. Je m’étais bien rendu compte qu’il fallait anticiper, parce que bon, planifier au mois de décembre, coudre en janvier et février et oups, l’hiver est fini et on n’a pas eu le temps de porter grand-chose !

Là, j’étais ultra motivée pour m’y prendre en avance, d’autant plus que j’avais en ligne de mire notre grand voyage en Californie qui devait débuter le 10 avril. J’avais estimé qu’à fin janvier ma liste de projets devait être bâtie pour que je commence à coudre mi-février et pouvoir tout terminer (enfin une partie) sans stress.

Comme vous le savez, au final, rien ne s’est passé comme prévu mais fin janvier, j’avais une liste de projets en février mes tissus et en mars et mes tissus en mars j’avais bien avancé. Ce n’est pas forcément facile d’y penser autant en avance (je pense que ça dépend des gens)(enfin je vous avoue que je n’avais aucun mal à me projeter en vacances à LA) mais j’ai trouvé que c’était pas mal car j’ai pu commencer à porter tout ce que j’avais cousu dès le premier jour de déconfinement ! Pour l’hiver prochain je pense m’y mettre à partir du mois d’août 😊

SONY DSC

 

b) Les contextes

Niveau contexte, ma vie n’ayant pas changé (bon sauf les 3 mois en leggings), j’ai repris la même liste que pour l’hiver, en l’annotant en italique :

  • Le travail, 5 jours sur 7. J’ai la chance d’avoir la clim au bureau mais nos bungalows restent des étuves en été dès qu’on la coupe. Je vais moins sur le chantier donc je peux me permettre de porter des robes.
  • Les soirées et le dodo, 7 nuits sur 7
  • La glande (couture, Netflix, cuisine), 1 à 2 jours sur 7
  • Les sorties diverses (resto, ciné, expo …), 1 jour sur 7. Cela arrive plus rarement en été mais en revanche les barbecues en extérieur sont plus présents !

J’ai aussi pris en compte quelques considérations météorologiques :

  • niveau vacances, nous en prenons en général assez peu en plein été (team j’aime-pas-les-gens, on part en juin ou septembre) et on va en général en Bretagne où les températures restent correctes
  • les mois de juillet et août sont donc passés en intégralité en région parisienne où je trouve que les étés sont horriblement chauds et sans un pet de vent ^^
  • évidemment a la base j’avais aussi intégré un road trip de 1 mois entre déserts et montagnes enneigées !

+ Ma vie est toujours trop courte pour passer des heures à faire du repassage alors que je passe mes journées assises.

SONY DSC

 

2  |  ETATS DES LIEUX ET SÉLECTIONS DES COULEURS

a) Le stock

Comme pour les vêtements d’hiver j’ai déjà un stock de fringues conséquents, je ne vais pas prétendre l’inverse ! Cela dit je n’ai que très peu de pantalons qui ne soient pas des jeans (2 pantalons en crêpe à motifs de Monop’). J’ai switché mes robes, mes chaussures et une partie de mes blouses mais le gros de mon dressing reste fixe à l’année en ce qui concerne les pulls, tee-shirts et vestes : je mets simplement les plus légers et les versions manches courtes.

Ce n’est pas non plus comme si je passais de -30° à +45° : même si je trouve qu’il fait souvent un peu trop chaud pendant 2 mois en été à mon goût, la majorité de l’année les températures sont douces ce qui « lisse » la courbe, si vous voyez ce que je veux dire, donc j’ai plutôt tendance à superposer les couches en hiver/avoir des pièces de demi-saisons que de tout changer !

SONY DSC
Les hauts (blouses & chemises – toutes saisons)
SONY DSC
Les robes d’été

b) Les couleurs

Comme je viens de vous le dire, ma garde-robe ne se renouvelle pas du tout au tout lors du premier jour du printemps, il est donc normal que les couleurs qui s’y trouvent en été soient à peu de chose près les mêmes qu’en hiver.

palette

J’ai en quelques sortes procédés à un petit « échange » entre une couleur principale et un neutre. En hiver, le gris est une couleur principale et le beige un neutre : ici j’ai éclairci le gris pour qu’il devienne un blanc – neutre – et j’ai foncé mon beige pour un marron/ocre.

Mes couleurs d’accents sont elles aussi différentes-mais-pas-tant-que-ça : mon rose bonbon se dégrade en nuances de corail et le bleu jean brut se délave. J’ai également ajouté un peu de jaune moutarde qui rejoint, pour moi, les dégradés du marron.

J’avais écrit cet hiver (oui je m’auto-cite) « ce qui me saute aux yeux, c’est que ma garde-robe est très partitionnée entre les tons chauds et les tons froids » et ben spoiler, c’est pareil en été même si je trouve qu’il y a une nette domination des tons chauds (rouge, corail, ocre)(je trouve que c’est plus joli quand on est un peu bronzée). Le kaki, le noir et le blanc restent complètement neutres et de l’autre côté du spectre, certains tons de rose, le bleu soufflent le froid.

3  |  LE PROGRAMME

a) Les tissus

Pas plus de suspens, voici ce que j’ai choisi de coudre pour cet été :

Choix des tissus

Vous me direz si vous trouvez que ça correspond assez à mon recensement de couleur, pour ma part je suis hyper satisfaite car je trouve qu’il n’y a pas de hors sujet, et je vois déjà pleins d’assortiments possibles !

Pour cet été je cherchais des matières plus naturelles et résistantes ; j’avais envie de coton et de lin. La viscose c’est joli mais c’est fragile, ça ne supporte pas forcement bien la chaleur, surtout avec un peu de transpiration et la bonjour les plis !  J’ai donc ressorti un coupon de Liberty de mon stock – en haut a droite – que je gardais précieusement (depuis juin 2019 !) j’ai aussi profité des soldes pour faire l’achat d’un coupon de soie Liberty qui me faisait de l’oeil. La soie est réputée pour être aussi agréable en hiver qu’en été et je vous avoue qu’au prix du mètre (j’en ai pris qu’un !), j’espère que c’est vrai ! Reste à savoir si j’oserais couper dedans.

SONY DSC

J’ai ensuite acheté des lins lavés – la ligne du bas (dès fin janvier chez Cousette : attention il y en a de plusieurs types, ils ne sont pas au même prix et ils ont des rendus assez différents …). J’aime beaucoup le lin et j’en ai cousu pas mal quand j’ai commencé à coudre mais le souvenir que j’en avais était que ça s’effilochait beaucoup, que c’était un peu transparent et que ça se froissait énormément (= tout ce que j’aime). J’ai donc plutôt choisi son cousin lavé et j’en suis ravie. C’est hyper agréable à coudre et porter et franchement, sans aller jusqu’à dire que c’est infroissable, c’est très très correct même après une journée de travail assise.

SONY DSC

Un été de plus sans pantalon Dressed me paraissant désormais insurmontable, j’ai également commandé du chino – ligne du milieu, à droite – chez Pretty Mercerie. Si vous lisez ce blog depuis longtemps vous savez que je ne suis pas une grande adepte de la marque, loin de là (humhum). J’ai donc demandé des échantillons avant ma commande – petit aparté mais aujourd’hui vous pouvez commander ou demander des échantillons sur quasi tous les sites ! Si vous avez un doute ne vous privez pas, ça vous épargnera des ratés et les coupons qui restent sur l’étagère pendant des années parce que la couleur n’était pas pareille sur l’écran … 

Enfin, les quatre derniers coupons sont des purs coups de cœur : en haut à gauche deux viscoses de la dernière collection de Cousette, et juste en dessous des cotons (?) achetés dans la mercerie du centre d’Antony, lors de ma première sortie post déconfinement (oui, à la base, j’y allais uniquement pour des boutons).

b) Les patrons

Pour cet été il y a finalement assez peu de nouveautés :

choix patron2

  • Les combinaisons Mezmoz et Jazz. J’aime beaucoup les combi mais j’en trouve rarement qui me vont (souvent elles sont ceinturées à la taille et ça marque mon ventre, qui n’a pas besoin de ça).
  • Le top froufou de @by.clm … après avoir passé deux ans à ignorer consciencieusement la mode des volants en tout genre, j’ai eu d’un seul coup hyper envie d’y succomber ! Une part de moi pense que ce n’est pas mon style mais on verra bien 🙂

Tout le reste c’est du vu et revu et des patrons jamais cousu : Manzanilla qui attend son heure depuis plus d’un an ou le top Ana depuis … 3 ans.

Pour cet été il n’y aura pas non plus d’impasse sur les vêtements de nuit tellement j’ai été ravie de mon expérience de cet hiver ! Je compte décliner le patron Carolyn en pyjashort et en chemise de nuit. Ça sera l’occasion d’utiliser de vieux coupons de mon stock car là, pas besoin de recherche l’harmonie à tout prix !

Il y a quelque projet que je n’ai pas fait apparaître : les projets utilisant des jerseys. J’en ai plusieurs et d’ailleurs vous pouvez vois les tissus en photo 😉 mais comme ce n’est pas ce que j’aime coudre j’ai préféré de pas les mettre ! Ce que j’avais en tête : une Brune de Chez Machine en jersey vert et en jersey à fine rayures ; une robe droite dressed en maille polo ocre. Voilà, vous savez tout !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour voir en grand vous pouvez faire un clic-droit > ouvrir l’image dans un nouvel onglet


 

Et vous, vous avez prévu quoi pour l’été ?

28 commentaires

  1. Excellent article ! Merci Anne.
    Tu as bien raison il faut s’y prendre à l’avance pour planifier ses cousettes. Je me suis faite avoir cette année en me mettant à réfléchir sérieusement à mon manteau d’hiver en décembre. Résultat : le temps que je murisse ma réflexion, que je finalise le choix de mes optons + la vie et le confinement toussa toussa… trop tard !
    Bon dimanche
    Bises
    Sylvie

    J'aime

  2. Quel travail ! Je suis admirative 😍 J’aime beaucoup lire tes réflexions sur ta garde robe, ca m’inspire pour essayer d’en faire de même. Je ne connais pas tous les patrons choisis m, mais j’adore les tissus. J’ai hate de voir les photos de cette capsule, ca va etre canon !

    J'aime

  3. C’est une réflexion très intéressante. Tout ce qu’il me faut en fait ! Je fais un peu ça mais ce n’est pas poussé assez loin. Surtout au niveau des achats de tissus. J’adoooore tes retours sur le coté froissable ou pas des tissus car je déteste repasser, même pour coudre, j’en fais le minimum, même si je sais que ça aide bien…..Voilà j’assume. Mais les fringues qui nécessitent un repassage après chaque lavage, et bien elles restent au placard. A la longue, j’ai appris à ne plus en acheter, et pour mes achats de tissu je fais très attention à ça aussi , du coup, je n’ose jamais acheter un tissus que je n’ai pas pu toucher, du coup, je n’achète jamais rien par internet. Ce qui m’a bien fait ch….pendant le confinement. Et certains sites me font envie mais….Notamment le lin lavé, (ils sont superbes les tiens) comment c’est au moment où ça sort de la machine ? Et un pantalon, après avoir été mis 3 4 jours (s’ils ne sont pas sales/tachés, je ne les laves pas si souvent que ça) ?
    Pour le coton, j’ai remarqué que la popeline (liberty mais aussi des popelines bcp moins chères), pour un top, je le secoue à la sortie de la machine, je le place bien sur un cintre et hop, c’est ok. Très présentable sans repassage.
    Ton coupon de soie liberty est absolument magnifique ! J’adore cet imprimé. Je suis très curieuse de savoir ce que tu vas en faire et comment ça se comportera à l’usage . Il y a longtemps, j’ai fait une liquette en soie (pas liberty, moins chère mais chère qd même) pour dormir. Extase de la soie sur la peau nue mais bonjour la corvée de repassage (indispensable, c’était une loque après la lessive) et la soie a mal supporté la transpiration et les lavages fréquents. Dommage.

    J'aime

    1. Coucou ! Niveau repassage je me fixe comme limite « max » un à la sortie de machine, sachant que pour certaines fringues genre les robes il m’arrive des les porter plusieurs jours sans les laver (bon pas 15j non plus et pas s’il fait 45 degrés) mais en gros il faut que ça tienne la journée sans ressembler a un vieux chiffon le soir (ça c’est zéro direct, ces fringues la au final je les mets pas parce que a 14h t’es déjà plus présentable = au revoir la viscose).
      Pour le lin lavé pour l’instant j’ai testé 3j max sur mes combis et je n’ai rien à dire ça reste très très correct (pe même plus que pour du coton).
      Pour la soie je vais coudre la blouse Dressed 🙂 si j’ose la découper

      J'aime

  4. Très très jolie sélection. Bravo ! je ne sais pas si c’est aussi réussi d’habitude mais je trouve que la collection de cousette de cette année est une tuerie. J’ai craqué comme toi sur bouquet d’été et wild flowers sans trop savoir ce que j’ allais en faire…à l’ affut des cousettes réalisées dans ces imprimés pour m’ aider. Ton article est vraiment intéressant et riche. Ta réflexion sur les couleurs et leurs variations est tres juste. As tu fait un atelier conseil pour trouver les tiennes ou bien au fil du temps que tu tes faite une palette ? Avoir un article dédié à la couleur serait chouette !! Il es difficile à mon sens d aller au delà de la dichotomie froid/ chaud. Surtout qu on te matraque avec : tu es saison hiver /automne ect si tu sors de cette palette ca n ira pas…
    Et puis j’ai limpression quil y a une mode aussi au niveau des couleurs, vite faire le plein d ocre et de terracotta parce que ca ne va pas durer…ou c’est juste moi ?
    C’est vraiment cool que la demande d’échantillons soit si répandue en France. C’est une pratique qui n’est pas proposée hors Europe, oserais je dire. Et plus généralement j’envie la facilité avec laquelle tu peux te fournir sur un seul e shop en france pour réaliser ta cousette de A à Z. De par ma situation géographique, il n’est pas rare, à mon grand dam ,de faire au moins trois boutiques. ( Tu trouves pas la couleur de fil correspondant/ y a plus de stock/ ya pas de choix). Chronophage en plus d’être bien énervant.

    J'aime

    1. Merci beaucoup ! Concernant la collection Cousette, en général j’aime bien mais je dois dire que là ça m’a particulièrement parlé 😉 concernant les couleurs, j’en avais parlé dans cet article : https://unchasunchas.com/2019/12/02/planification-de-la-realisation-de-ma-garde-robe-automne-hiver-2019-2-3/ sachant que le livre de DD et celui de Balibulle ont des avis très divergeant sur le sujet. Comme moi toutes ces histoires de saison et tout ça ne me parle pas, je suis partie sur ce que propose Balibulle a savoir de mon placard ^^ les teintes les plus courantes/que je porte le plus (du kaki, du rouge …) et j’ai identifié ce que je n’arrive pas a assortir (le bleu, en gros) et a partir de la j’ai fait une « compo » été et hiver de ce que je devais privilégier pour que ça aille avec ce que j’ai déjà. J’essaye de m’en tenir a ça et ne ceder que ponctuellement aux modes.
      Après c’est une histoire de goût; je sais qu’il vaut mieux que j’évite le clair en hiver pour ne pas avoir l’air décomposée mais je suis assez passe partout, je ne trouve pas qu’il y ait des trucs qui soient « horribles » sur moi ^^’

      J'aime

  5. Je me demandais si quelqu un cousait des especes de patchs sous les aiselles( desole jai un trou de memoire sur le nom exact), histoire de ne pas ruiner ses cousettes avec des aureoles jaunes qui ne partent pas.
    Pour ma part j avais envie de tenter sirroco et chataigne taille haute si je trouve le tissu adequat, sinon un autre fois. Je me tate pour acheter le livre dressed et faire le pantalon, je suis comme toi les pantalons ce nest pas ma tasse de the et jai du bidou.L immense majorite de mes projets sont des robes en viscose que je porterai toute l annee ( jai une bonne vingtaine de patrons de robes dans ma patrontheque 3 jupes et 5 hauts, c est dire!), et comme je suis une feignasse je prefere me coudre la sous robe de pauline alice bailen plutot que de les doubler. Jai la jupe annette de rdc que jai hate de realiser dans du tencel d atelier brunette, comme toi je fais en sorte quil y ait une continuite entre ma garde robe d hiver canadien et celle d ete. J en suis assez satisfaite de ma planification pour le moment, on verra dans les faits. On ne parle pas du choix du motif mais je privilegie grandement les petits motifs car ils ne gachent pas une coupe tres travaillee comme celle de lliria. Donc au final: canopee, aldaia, lliria , annette, belleville,une charlotte de sew over it peut etre, si jarrive a faire tout ca je serai deja fiere de moi

    Aimé par 1 personne

    1. Alors j’ai jamais cousu de patch de dessous de bras, je ne savais même pas que ça se faisait ! Pour les projets, l’essentiel c’est de trouver de la satisfaction a les imaginer, pas de la frustration en se disant qu’on aura pas le temps de tout faire 🙂 faut pas se mettre la pression et être sur de (presque) tout porter.

      J'aime

  6. Un magnifique travail de préparation et de réflexion en amont des cousettes que vous faites ! C’est très inspirant. Pour celles qui trouvent tout ce temps de préparation du « temps perdu », je dirais que c’est aussi beaucoup de plaisir, comme quand on prépare longuement un voyage avant de partir. Et cela fait aussi travailler les méninges, avec tout ce qu’on gamberge 😉 .
    Comme vous, je suis devenue une grande fan du pantalon Dressed, malgré – ou à cause ? – d’une morphologie un peu large autour des hanches et d’un ventre qui a pris du volume au fil des années. Il ne grossit pas du tout, je dirais même « au contraire ». Et il convient également à des femmes qui ne sont plus « toutes jeunes » 🙂
    Vos associations de tissus sont superbes. Je me réjouis de voir les réalisations.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est ce que je me suis dis quand notre voyage aux USA est tombé a l’eau ^^ au moins la préparation ça m’a permis de m’évader et au final d’assez bien vivre tout ça ! J’adore réfléchir aux tissus, aux associations, je trouve ça presque plus plaisant de vraiment coudre !

      J'aime

  7. Toujours très inspirante!!!
    Grace à toi, j’ai profité du confinement pour gérer l’été…une première pour moi😊
    Encore 1 ou 2 trucs à faire et j’ai commencé à dessiner l’hiver😜

    J'aime

  8. Bravo pour cet article TRES complet. Je suis admirative, tout y est : gestion du planning, des achats en tenant compte de la colorimétrie et du repassage (ou de son absence) et présentation des patrons, super bien présentés. C’est un régal de te lire ! Un détail : je suis intéressée par un retour sur le froissé ou pas du lin lavé de chez Cousette. Merci encore !

    J'aime

    1. merci ! c’est des articles assez long a préparer, je suis contente si ça plait ^^ pour te répondre sur les lins lavés je les trouve vraiment top niveau froissage (j’ai surtout testé sur les combis et la robe Dressed), ça marque un peu forcement (c’est pas du polyester) mais franchement, je peux porter les vêtements deux jours de suite (ou 3 ^^’) sans problème sans les repasser entre. En revanche après la lessive c’est obligatoire.

      J'aime

  9. Article super intéressant.
    Et le commentaire d’Anne avec le parallèle sur le voyage est très intéressant. J’ai souvent 12000 idées de trucs à coudre, j’ai le temps d’en faire deux, et l’année suivante, il y en a donc 23998 sur la liste. C’est agaçant.
    Alors que si je planifie, j’ai des chances de m’en tenir à ce que j’ai écris.
    Evidemment, arrivé fin juin, c’est sans doute un peu tard pour planifier cet été, mais ça pourra servir pour l’an prochain, j’ai tendance à ne pas beaucoup suivre les modes et à privilégier les bons basiques.
    (le volant/frou-frou n’est pas passé par moi!)
    Merci pour tes articles, c’est vraiment inspirant!

    J'aime

    1. Merci beaucoup ! je suis aussi d’accord avec son commentaire 🙂 franchement c’est presque plus satisfaisant d’imaginer tout et comment ça ira ensemble que de le faire en vrai, c’est pour ça que je garde des petits morceaux de tissus au dessus de mon bureau pendant des mois ^^
      Pour les volants je commence a céder mais a petite dose 😉

      J'aime

  10. Merci pour ce long article ( que j’attendais depuis un moment). J’ai hâte de voir tout ça!
    C’est drôle que tu bloques sur le jersey (le secret, c’est d’acheter du jersey d’excellente qualité et ca se coud tout seul).
    J’ai commencé à dessiner l’automne et l’hiver ( et je te rejoins, l’étape dessin n’apporte pas grand chose mais ca sert d’aide mémoire).
    Gros bisous

    J'aime

    1. Le jersey je trouve ça pas hyper intéressant à coudre ^^’ au final j’ai une marque de tee-shirt éthique qui me plait bien et j’en ai 5 (2 blancs – 1 noir – 1 rouge – 1 rose) que je porte toute l’année en continue et pour le reste j’en porte assez peu (sauf affaire de sport) donc je ne me suis jamais trop penché la dessus, je trouve ça dure de faire des trucs propres, surtout au niveau des ourlets … et puis a découper c’est chiant donc bon, j’ai laissé ça de côté pour l’instant

      J'aime

  11. Tes articles d’hiver ont infusé lentement chez moi ainsi que la lecture du Dressing Code. Pour la première fois, j’ai réfléchi à une série de cousettes pour compléter les manques de la garde-robe d’été. Je déteste les chaleurs d’été, je ne sais jamais comment m’habiller car je n’aime pas trop les jupes. Alors cette année j’ai décidé de tester de nouvelles formes (une combinaison jazz), de nouvelles matières (lin viscose, tencel) et de nouvelles longueurs ( Charlie caftan). Je viens de recevoir ma commande de tissus. Objectif: 4 pièces pour ma garde-robe d’été. Est-ce que planifier longtemps avant ne pose pas problème pour les fournitures? J’avais envie d’essayer de coudre un maillot de bain et jusqu’en juin quasiment aucun tissu adapté n’était proposé sur les sites en ligne. Effet corona ou tissu hors saison?

    J'aime

    1. Alors personnellement je n’ai pas eu de problème de fourniture car je ne cherchais pas de tissu spécifique (j’ai acheté mon liberty et mon lin lavé en janvier sans pb). Après c’est peut être plus les couleurs et les motifs « été » qui ne sont pas présents mais comme j’essaye de coudre surtout de l’uni ça n’a pas été un problème 😉 et pour ma dose d’ensoleillement j’ai quand même craqué chez Cousette a la sortie de la dernière collec.
      Après il y a tellement de site de vente de tissu que c’est quand même difficile de ne pas trouver ce qu’on cherche (moi je trouve bcp de trucs que je cherche pas en tout cas ^^)

      J'aime

    1. Oui c’est sur que s’organiser comme ça (et encore plus faire un article) ça prend du temps mais je pense et même a petite échelle c’est bénéfique ^^ au moins ne tergiverse pas et on a tout sous la main

      J'aime

  12. Article très intéressant, d’autant que je fonctionne au coup de coeur et que souvent patron et tissu ont du mal à faire chemin commun

    J’ai hâte de voir ce que vous ferez avec la soie liberty que j’ai trouvé sublime la première fois que vous en avez parlé.
    Et entre vous et Couture & Clo je pense me laisser tenter par le pantalon Dressed à l’automne

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s