Le cas de la fesse rose

Patron et Marque : Port | Pauline Alice
Taille : 42
Matériel : Chambray rose Supercut, fermeture éclair

Alors cette semaine on dirait pas mais en vrai j’ai pris deux projets en photo (plus que 2 et je serais à jour !) et j’ai filmé une vidéo mais bon je les garde pour « plus tard » puisque je vais commencer à attaquer un mois de septembre vraiment HARDCOOOORE –  je sais pas ce que j’ai dit mais mon chef doit croire que je n’aime pas avoir de vie (comme lui en fait).

Bon en vrai juillet et août n’ont pas été de tout repos, en particulier avec l’annonce du départ de mon chéri (il est ou le smiley qui pleure ??), le manque d’effectif sur le chantier, les vacances et les préparatifs de mon propre déménagement … autant dire que quand Pauline m’a proposé de tester son nouveau patron, le pantalon Port, la veille de mon départ en vacances et pour un bilan la semaine suivante j’ai un peu toussoté. Enfin que je me fasse bien comprendre ^^ je suis super contente de tester les patrons de Pauline hein, c’est toujours un grand moment. Mais je veux vraiment faire ça bien et de préférence dans les temps … non mais vous savez que le contrôle qualité c’est mon vrai travail ? #conscienceprofessionnelle

port 10port 2

Bref forcement je n’ai pas eu le temps de le coudre dans les délais donnés mais sur la route du retour des vacances je me suis arrêtée chez Ecolaines (Rennes) pour acheter un lainage fin à chevrons gris dans l’optique de faire quand même quelque chose. J’avais déjà fait mes commentaires sur les instructions et la mise en page mais bon ça ne remplace pas le vrai test. Ni une ni deux je m’y mets en rentrant du travail à la reprise et … ET LA C’EST LE DRAME. Après une journée de 13h avoir bien découpé mes pièces je me rends compte que j’ai coupé en perpendiculaire du droit fil. En espérant qu’on me dise qu’on s’en bats les c—– je demande à Annie Coton si c’est grave et REDRAME : « ça risque de tournicoter au niveau des jambes » – je sais pas vous mais moi j’aime pas quand je demande un avis et que la personne ne va pas dans le sens que je veux. Bref, oh rage! oh désespoir! j’envisage d’abandonner mais le Annouch est un animal tenace.

Dieu  (ou mon planning de merde) merci je n’ai toujours pas cousu mon pantalon Maurice (février  2015 …) mais j’ai toujours le tissu prévu : un chambray rose de chez Supercut, acheté l’été dernier quand j’étais chez Pauline. J’avoue que j’ai douté 5 min du bien fondé d’avoir un pantalon rose mais rien d’autre du stock n’aurait convenu alors …

Après une seconde phase de découpage j’ai commencé à coudre. Port est un pantalon droit avec poches italiennes sur le devant et des poches plaquées au dos (ou à zips mais moi j’ai fais simple)(point trop n’en faut niveau emmerdement à ce stade).

port 7port 9

Le montage est assez classique (par rapport aux 3 pantalons que j’ai cousu jusqu’à maintenant en tout cas). Toutefois j’avoue que j’ai eu un peu de mal au moment du montage de la braguette, qui est différent de celui du Sorell. Il faut prendre son temps (pas trop mon fort) mais j’avoue que j’ai été tentée de reprendre le tuto fait à l’époque et de la monter de la même manière … je ferais sans doute ça la prochaine fois !

Sinon je me suis fait plaisir sur la couture de la fourche arrière et des  jambes intérieures avec des coutures rabattues (non en vrai au niveau des fesses je me suis surtout dit « mieux vaut 2 que 1 » … contrairement au reste j’ai toujours l’impression que les pantalons fait maison sont moins solides que ceux du commerce … il n’y a pas de logique dernière ça mais bon, ça me fait flipper de me retrouver en culotte au bureau).

port 5port 4

Bref n°2 (vous me dites si je parle trop) au moment de l’essayage petit bug : les poches avant restent ouvertes. Je ne sais pas si c’est du à mon ventre (?) ou à autre chose mais a priori je suis la seule des testeuses à avoir eu ce problème (pour info j’ai fait une taille 42) – problème résolu en cousant les poches. Après en terme d’ajustement il faudra que je reprenne un peu le dos la prochaine fois pour l’adapter à ma cambrure (j’ai 3-4cm qui baillent dans le dos au niveau de la ceinture) mais rien de violent ou qui rende ma «  »toile » » importable. En plus, je voudrais pas dire mais niveau arrière train on touche à la perfection (non mais rapport aux poches arrières de la salopette Turia ça n’a rien à voir).

port 8port 3

Bon il faut que je vous dise que j’ai quand même un soucis majeur avec le Port : Je n’ai pas fait les ourlets à la même longueur (d’où le roulottage en bas). Ça va devenir un gimmick … Et évidemment je projette de refaire une version hiver avec un lainage que je découperais dans le droit fil ^^ et puis peut être que je vais me mettre au Maurice qui sait …

Les autres testeuses : Annie Coton, Aiguille Coupon Ciseaux, Lise Tailor