Lourdes Jacket (La saga de la veste)

D

Marque et modèle : Lourdes Jacket | Named
Taille : 38
Métrage et fourniture : 1,50 de tissu principal en 110cm (je n’ai pas de chute)
1m de voile de coton pour la doublure
5 boutons
Éventuellement : Thermocollant, épaulettes (non utilisés ici)

La vie de blogueuse couture, c’est pas facile tous les jours, c’est moi qui vous le dit ma petite dame ! Un jour on se retrouve à Caen début février à se cailler les fesses par -20°C pour prendre une chemise en photoun jour on est à Valence à photographier une veste par plus de 30°C. Non mais ho mais c’est quoi ce brin (oui c’est décidé je place des expressions picardes aujourd’hui). M’enfin.

j h

Bref, passons au sujet « intéressant » du jour (sinon évidemment vous pouvez juste regarder les photos) : La veste Lourdes de Named Pattern. Cette marque du GGGGRRrrand Nord (comprenez au dessus de Lille) livre ses patrons dans notre charmante contrée pour la modique somme de 8-9€ si mes souvenirs sont bons, c’est à dire cher ! (Mais pas autant que République du Chiffon : 4 patrons pour l’Espagne  = 20€)(WTF ???). Du coup cet hiver j’avais lorgné sur le Yona Coat sans céder, me disant que son heure viendrait. Et effectivement, elle est venue au moment de la nouvelle collection.

Franchement je n’ai pas été emballée plus que ça – surtout les tissus choisis pour les modèles « d’expo » qui ne me parlent pas – mais deux pièces ont retenues mon attention : La veste Lourdes et la chemise Keana. Pour la seconde j’ai lâché parce que parfois il faut se rendre à l’évidence et que je n’aurais jamais réussi à mettre du passepoil sur le col (et maintenant j’ai acheté Juliette qui est sa jumelle). Mais la première … C’était l’excuse qu’il me fallait pour commander le Yona Coat ! (j’ai aussi pris en PDF le Blair Batwing et le cardigan Saunio <3)(j’ai craqué mon slip).

E i

A la réception du paquet, belle surprise : le packaging est super joli et travaillé, les planches de patrons hypers lisibles avec doublure sur une planche et corps de la veste sur une autre, beaucoup de repères, bref du bon boulot !

Maiiiiis plusieurs petits bémols pour moi :

  • La pochette est jolie mais une fois ouverte, impossible de la refermer si les planches ont été dépliées.
  • Les marges de coutures ne sont pas incluses (le genre de truc qui pourrait carrément ne pas me faire acheter un patron). Bref j’ai tout recopié et à la couture, petit bug, j’avais totalement oublié de rajouter les 4cm en bas (j’avais juste 1,5cm partout) comme quoi …! J’ai donc rajouté une bande de tissu en bas pour faire la parmenture. Idem, la parmenture côté était courte mais la doublure plus longue de 1cm … Je ne me suis pas trop pris la tête et j’ai donc recoupé ma doublure pour que tout tombe bien, tant pis pour le petit pli d’aisance horizontal … sachant que je ne sais même pas s’il y en avait un ! Car …
  •  Au niveau des explications : elles sont uniquement en anglais – passe encore je ne suis pas une quiche (955 au toeic ma bonne dame)(LOL) – mais il y a genre 10 schémas pour tout le montage de la veste, autant dire que si vous comptiez la dessus vous allez rester sur votre faim (en plus ils ne sont pas supers explicites).

B C A

Toutefois c’est un projet rapide, bouclé en quasi une soirée pour moi ! J’avoue que j’aime bien son look : les fausses poches prises dans les pinces font de l’effet pour 0 effort, idem pour la découpe au niveau des manches. Ça a aussi été l’occasion de voir en action la magie de la boutonnière automatique (réalisées avec talent par mon assistante de choc, Pauline)(ok, en vrai c’est moi l’assistée l’assistante).

Niveau tissu, j’avais complètement craqué sur ce motif que j’avais vu sur Esty, chez une marque japonaise. Quand je l’ai retrouvé chez Un Chat sur Un Fil mon cœur à fait un bond … Et après mon cœur s’est arrêté, quand j’ai vu le prix ^^ (Wowowowowow 6€/25cm, en 110 …) il est donc resté dans un coin de ma tête et je ne l’ai commandé que quand j’étais certaine de ce que je pouvais en faire ! Je ne regrette pas : le lin est de bonne qualité, la couleur est superbe, le motif trop mignon (oui, je sais, il ne va avec rien)(mais ce qui ne va avec rien va avec tout !!) je suis archi fan ! Même si ça froisse un peu …

Niveau doublure j’ai utilisé un voile de coton noir pour le corps et un tissu « qui glisse » noir pour les manches. Je crois que j’ai fait le tour, plus qu’un épisode dans cette folle saga veste est après j’arrête !

g f

Les +
+ Modèle assez recherché : beaucoup de jolis petits détails
+ Packaging luxueux
+ Petits coupons welcome

Les –
– Pas de marges de couture
– Explications plus que sommaires pour les gens n’ayant jamais cousu de veste
– Un peu large aux épaules (à mon goût, j’aime quand c’est bien ajusté !)

Avis Général
J’aime beaucoup cette veste mais je ne vais pas vous mentir : j’aurais pu faire n’importe quoi avec ce tissu et je l’aurais aimé tout autant ! Toutefois c’est un projet facile et rapide, et j’adore le détail des poches. Mais à choisir je referais plutôt un Quart Perfecto.

Merci au petit suricate pour les photos ❤