Pourquoi je couds ? / GCB

A la fin de l’été j’ai été contactée par Rebecca, la créatrice Mars-elle. Elle souhaitait redynamiser les blogs – de plus en plus délaissés au profit d’Instagram – en créant une sorte de « gang » de couturières blogueuses. Pour lancer le processus et se présenter les unes et les autres, on s’est dit qu’il serait bien de commencer en explorant nos rapports à la couture. Vous trouverez les liens vers les blogs de mes comparses en fin d’articles et je vous invite vivement à aller lire leurs articles (en théorie ils devraient sortir entre aujourd’hui et demain ;)). N’hésitez pas non plus à me dire en commentaires pourquoi vous, vous cousez …

J’en profite pour vous souhaiter à toutes et tous une bonne année et je pense que je ferais un bilan/objectifs d’ici la fin du mois de janvier en vidéo.

Alors, pourquoi je couds ? 

Ben c’est une bonne question … je vous avoue que là, spontanément, je n’en ai pas la moindre idée et que j’ai l’impression de me retrouver devant le bac de philo. Je vais donc essayé de structurer un minimum.

La passion de la technique

Une première réponse serait de dire que j’aime être occupée – et plus encore, j’aime avoir les mains occupées. J’ai d’abord pratiqué la pâtisserie de manière intensive puis la couture. Je pense que ce qui lie ces deux activités c’est que ce sont des pratiques qui requièrent de la technique et de la précision : tout ce qu’il faut pour une psychorigide comme moi !

Ça me renvoie aussi à mon boulot d’ingénieur … pendant mes études, on m’a souvent reproché d’avoir une mentalité de « technicienne » mais personnellement je ne l’ai jamais pris comme « l’insulte » que c’était censé être dans la bouche de mes profs. En effet, j’envisage ce travail comme technique avant tout ! Les calculs les plus compliqués ne servent à rien si on ne sait pas comment les mettre en oeuvre par la suite. Les « méthodes » comme on les appelle sont pour moi l’un des domaines les plus intéressants des TP. Avoir la méthodologie la plus pointue et aguerrie pour avoir le meilleur résultat, avoir les bons outils : c’est la même chose dans la couture. Coudre encore et toujours, se tromper, recommencer, pour se perfectionner, évoluer … Les plans et les planches de patrons : il y a vraiment beaucoup de similitudes.

Dernier parallèle avec mon travail : avec la couture, la pâtisserie ou le béton, on est dans le concret. On fabrique quelque chose qu’on peut toucher, modeler. Il n’y a rien d’abstrait (si ce n’est les explications de certaines marques de patrons …)(pardon) et surtout, a la fin on a un résultat. Un vrai truc physique qu’on peut tenir dans ses mains. Un petit sentiment de fierté comme si nos efforts étaient récompensés.

illus1

La mode, la mode, la mode.

Je vais dire un truc bateau mais j’adore les fringues et la mode depuis petite. Je me souviens que le week-end, quand ma mère lisait Elle ou Marie-Claire au lit, je faisais mon incruste et ma grosse relou sur toutes les pages modes en demandant « tu préfères celle la ou celle la ? et entre ces 3 là ? et entre ces deux là ? et tu préfères quelle paire de chaussures ? » 

Bref dès petite j’adorais donner mon avis sur tout (et devinez quoi ? c’est ce que je fais ici ^^). Après j’ai commencé à découper les pages des défilés et looks qui m’intéressait (pour info j’étais très Christian Lacroix et Dior époque Galliano – La discrétion quoi), puis à faire des collages, souvent par couleur. J’ai aussi habillé des dizaines voir des centaines de petites silhouettes en carton, puis ma poupée avec des chutes de tissus. En grandissant j’ai lu les magazines de modes de ma maman, je me suis intéressée à l’histoire de Yves Saint Laurent et Karl Lagerfeld puis à l’histoire de la mode en général. J’ai acheté des Vogues, des Numéros et des Jalouses. J’ai voulu devenir styliste, bien sur.

J’ai commencé à coudre en recopiant des hauts sur des vieux Ouest-France et en rajoutant des détails aperçu ici et la. J’ai regardé les documentaires de Loïc Prigent. J’ai regardé tous les documentaires possibles sur la mode parisienne et la vie des ateliers (d’ailleurs je vous avais fait une vidéo de ce que vous pouvez trouver de mieux sur le sujet sur Netflix).

On découvre ce pouvoir fascinant qu’on a en sachant coudre : passer de l’idée, du papier à la réalité. On devient son propre styliste. On peut donner du corps à ses rêves modesques les plus fous.

Résultat de recherche d'images pour "fashion meme""

Être une meuf stylée & confiante.

Depuis que je couds je suis passée par plusieurs phases (vous pouvez aller voir mes débuts sur le blog …) et également plusieurs poids.

Coudre m’a permis de tenter des choses différentes tant en terme de coupes que de motifs – tentatives plus ou moins heureuses – et de savoir ce que j’aimais, ce que je portais, ce qui me correspondais … ou pas (et c’est un long chemin). Le fait de tout documenter sur le blog à également permis une meilleure prise de recul sur toute cette démarche.

Aujourd’hui je suis plus proche que jamais des styles que j’apprécie et j’arrive – dans une certaine mesure – à les transposer sur moi, à faire ma tambouille et à être satisfaite de mes looks.

Coudre c’est se rendre compte qu’il y a des évidences (la robe chemise Archer), des moments d’épiphanie, mais aussi des choses qu’on adore qui ne nous iront jamais (tout ce qui est ceinturé) et des échecs douloureux (la salopette Danielle). C’est modeler le tissu sur et pour soi, tâtonner sur ses points forts et faibles et se découvrir aussi.

illus2

Pour conclure je dirais que je couds parce que ça me donne confiance. Bien sur, il suffit d’un projet dans lequel je ne passe pas pour me comparer à un cachalot MAIS je sais que :

  • Je sais coudre et au final, peu de gens en sont capables.
  • Je peux mener un projet de A à Z : couture, photos et rédaction. Mon blog est mon média et même si parfois mon manque d’assiduité m’exaspère, il ressemble (assez) à ce que je voulais en terme de qualité de contenu (instant autosatisfaction).

 

Pink Circle Gradient Photography Logo

60 commentaires

  1. La mode ne m’a jamais vraiment passionnée. Je voulais coudre depuis un moment mais je n’osais pas me lancer. J’ai fini par franchir le pas et quelle satisfaction! Pour moi la couture est avant tout un savoir faire qu’il faut se réapproprier. Alors progressivement, je me lance des défis. Le but étant d’être capable de coudre toute ma garde robe (qui doit être fonctionnelle) et tout ce dont j’ai besoin aussi bien pour les accessoires que pour le linge de maison. C’est donc avant tout une couture utile et comme je ne couds pas depuis longtemps, il y a du boulot! Et quand je réalise quelquechose, j’éprouve une grande satisfaction en me rendant compte de ce que je suis finalement capable de faire. Je gagne en confiance à chaque nouveau projet.
    Bonne et heureuse année 2020!

    J'aime

  2. Bonjour Anne,
    C’est amusant, nous avons toutes des raisons différentes et pourtant un peu similaires de coudre; Je crois que je vais préparer un article, même si on ne m’a rien demandé ( team rebelle ) . Chez toi, j’aime ta réflexion d’ingénieure, ta morphologie qui me permet mieux de me projeter que chez les poulettes en 36, et le fait d’avoir fait mon premier pantalon grâce à toi ! merciiiiii

    J'aime

  3. Coucou Anne ! Merci pour cet article…. j’avoue que je ne suis pas étonnée à la lecture de tes motivations 😉 tu le sais déjà mais je te le redis j’aime ton blog, tes podcasts tout tout et j’aime encore plus depuis que tu es entrée dans une phase de construction de ta garde robe ! Je n’ai pas commenté car c’est très personnel et je n’ai aucun jugement à faire mais j’ai lu ta démarche et je suis bien contente de tes efforts et de cette mise au point. J’en profite pour te souhaiter une bonne année 2020

    J'aime

    1. Bonne année a toi aussi. Pour la planification, reste a savoir si mes choix de projets seront plus judicieux que la première fois … et aussi si je vais m’y tenir. Je crois que je préfère quasiment rêvasser a ce que je voudrais coudre qu’a coudre vraiment.

      J'aime

    1. La mode c’est vraiment ce qui m’a amené à m’intéresser à la couture ! Regarder des belles robes dans Vogue ou découper des catalogues la redoute j’ai toujours adoré ^^ je commence a retrouver un peu de ça en faisait des planches d’inspirations pour mes projets sur le blog ! j’adore assembler les pièces (l’idée de base, les détails a intégrer …)

      J'aime

  4. Chouette idée ce gang de blogueuses couturières. Perso, je ne vais pas souvent sur Instagram car j’aime les textes et la lecture. Je trouve également que les réalisations expliquées le sont mieux en format blog. Bref bravo pour cette chouette initiative, ca permet de découvrir d’autres univers.

    J'aime

    1. Sur Instagram c’est assez superficiel et l’outil ne permet pas de faire du détail : pour moi le blog c’est vraiment complémentaire. On repère un truc inconnu sur IG, on fait des recherches sur le projet et on lit des articles de blog de gens qui l’ont cousu … Perso je fonctionne comme ça ^^ c’est super si le projet permet de découvrir plus de blog !

      J'aime

  5. Bonjour. J’ai découvert votre blog à mes débuts en couture, mais comme à cette époque je cousait principalement pour mes deux bébés qui sont devenus des petits garçons, et que je ne me sentais pas forcément capable de me lancer dans de la couture pour moi, j’ai abandonné un peu cette lecture. Depuis un moment, je coup aussi pour moi et je suis revenue à vous ! J’ai beau utiliser Instagram, après une période complètement addict, j’essaye à nouveau de m’en détacher. Les deux canaux sont peut-être complémentaires mais je garde une préférence nette pour les blogs les articles détaillé. Redevenue lectrice attentive de votre blog, mais silencieuse, je me rends compte ces derniers jours de l’importance de laisser des petits commentaires.
    Je coup parce que ça me fait du bien, de créer, d’occuper mes doigts et mon esprit à quelque chose de joli et d’utile. Ça correspond aussi à mes valeurs en terme de consommation de la mode.
    Merci pour ces beaux articles, bien détaillé, et avec toujours des petites touches d’humour. Bravo surtout. Au plaisir de vous lire encore de nombreuses années.
    Claire Marie.

    J'aime

    1. Oui, je pense que c’est assez complémentaire ! Mais Instagram est beaucoup plus chronophage a mon goût, on se « perd » assez vite dessus, contrairement au blog ou en général, même si les articles sont beaucoup plus long, on vient lire un truc en particulier et pas errer.
      Et 100% pour s’occuper les mains et l’esprit ! J’adore me concentrer a fond sur un projet et tout le reste n’existe plus

      J'aime

  6. Quel plaisir de vous voir remettre en avant les blogs 😊
    J adore regarde tes podcasts mais j aime aussi beaucoup lire tes articles de blog .
    J aime ton style et ton naturel
    J aime aussi tes choix tissus patrons et la manière dont tu parles de tout cela .
    Personnellement je ne suis pas une accro de la mode même si pour tout dire vous j ai quand même un dressing bien rempli 🤗
    Coudre me permet de me détendre et de me vider l esprit , j aime avoir les mains occupées ( couture , tricot , cuisine )
    Et j apprecie vraiment de pouvoir porter du fait mains et ça même si je n’en suis pas une grande
    Couturière
    Apprendre et pousser mes limites et pour moi un réel plaisir
    Et cela c est grace à vous , grâce à vos articles de blogs , à vos podcasts 🤗
    Alors merci merci beaucoup de partager tout ça avec nous

    J'aime

    1. Héhé merci beaucoup !
      Concernant la mode, je n’assimile pas focément ça a un dressing bien rempli, pour moi on peut être fan de mode (les époques, les styles, les tissus) et s’habiller tout les jours pareils ^^
      et je suis 100% d’accord, c’est un challenge d’apprendre de nouvelles techniques mais tellement de satisfaction quand ça marche !

      J'aime

  7. Bonjour, merci pour cette article très intéressant et très sincère !
    J’ai commencé à coudre très jeune, je fais partie de cette génération qui a appris à l’école élémentaire ( bon j’ai bientôt 62ans) , je vivais à là campagne et les distractions et tentations étaient rares alors un bout de tissu, de dentelle et je bidouillais pour mon unique poupée, puis j’ai appris à coudre sur une mac à pédale avec ma grand-mère et là: révélation, j’allais pouvoir me faire des vêtements ( issue d’une famille très nombreuse c’était une aubaine !) j’ai cousu mon 1 ère pantalon à 15ans , chez moi il fallait être occupée sinon nous allions au champs …
    A 16 ans ma mère m’inscrivait à un cours de couture pendant les vacances, j’ai énormément appris, puis j’ai eu l’occasion de coudre avec une employée en confection j’ai fait mon premier tailleur à 18ans .
    Ma maman disait nous ne sommes pas assez riches pou acheter pas cher!( les vêtements étaient fait pour durer et nous avions rarement un nouveau vêtement on usait ceux des aînés) J’ai eu la chance de coudre de belles matières à l’époque il y avait encore beaucoup de fabrication française dans le nord et l’est de la France. ma motivation ce n’était pas la mode mais plutôt porter des vêtements neufs.
    Plus tard j’ai habillé mes 4 enfants repris un travail abandonné tout travaux d’aiguilles ( je tricotais aussi) et depuis 15 ans j’ai repris la couture, je fais les cortèges de mes proches j’ai fait la robe de mariée d’une de mes sœurs et j’ai donné des cours de couture à des collégiennes, j’ai adoré !!! Maintenant je couds pour moi et mes petits enfants !
    Un peu long peut-être….
    J’aime beaucoup les blogs de couture et commence à me lasser d’Instagram où tout est merveilleux 😉

    J'aime

    1. Oh non c’est pas long du tout !! J’adore lire ça, c’est super intéressant de voir comment chacune arrive derrière la machine à coudre, au final pour des raisons très différentes ! Et d’avoir eu autant d’expérience couturesque je trouve ça super cool .. comment en es-tu arrivée a donner des cours au collège ?

      J'aime

  8. Merci Anne !
    Personnellement ce que j’apprécie à propos de ton blog que je suis depuis plusieurs années, c’est la qualité de tes articles et ton franc parler. Il n’y a qu’à se référer à ton triptyque sur la construction d’une garde robe réfléchie. C’était super à lire et tellement instructif et motivant. Merci beaucoup pour tout cela et vive les blogs couturesques !!!

    J'aime

  9. Bonjour,
    Je lis ton blog depuis que j’ai repris la couture il y a 3 ans. J’aime y trouver un avis détaillé et honnête sur les patrons, les tissus et les associations. J’aime aussi l’inspiration que cela me donne avec des découvertes de patrons ou de tissus. J’avoue ne pas toujours prendre le temps de laisser un commentaire et je le regrette maintenant à la lecture des différents articles de votre gang !
    Je trouve les blogs complémentaires d’IG : IG donne plein d’inspirations, d’idées, de découvertes. Mais j’aime chercher des articles complets sur des patrons avant de me lancer.
    Géraldine

    J'aime

    1. Merci beaucoup ! Les commentaires disons que je comprends qu’on en laisse pas : je lis beaucoup de blog mais je sais que perso je ne prends pas trop le temps de le faire ^^ mais je devrais ! Et en même temps si je n’avais jamais aucun com’ ici je pense que ça ferait longtemps que j’aurai arrêté ^^

      J'aime

  10. Ma mère m’a appris à coudre petite, des vêtements ou accessoires du quotidien. Comme nous étions 5 enfants c’était surtout pour le côté économique mais pas que! L’amour des travaux manuels était là aussi. Par manque de temps j’ai laissé ce savoir faire de côté quelques années, pour mieux y revenir l’année dernière. Je souhaitais enfin me créer une garde de robe à mon image et occuper mes dix doigts et mon esprit. La sensation d’être unique dans ce monde uniformisé n’a pas de prix! Donc je me suis lancée dans le grand bain avec des défis de plus en plus osés. S’il faut je découds de nombreuses fois et à force de persévérance je finis par y arriver. Je te lis souvent mais ne laisse pas forcément de commentaire donc j’en profite pour te remercier pour ton blog! C’est un plaisir de découvrir chaque article ou vidéo! La série de 3 articles sur le livre Dressed avec une petite mention spéciale, cela m’a motivé à avoir une réflexion similaire.
    En espérant te lire encore en 2020! Meilleurs voeux!

    J'aime

    1. Bonne année a toi aussi 🙂
      Je suis complètement d’accord avec toi ! Coudre et découdre ^^ j’aurais pu ajouter dans l’article que c’est un super exercice de patience mais aussi que ça démontre bien que si on persiste on finit par y arriver !

      J'aime

  11. Merci pour ta sincérité, comme toujours et c’est d’ailleurs pour cela que je te lis, visionne tes podcasts car tu es honnête, quand ça va ça va, quand ça va pas ça va pas… je m’étais fait cette réflexion un jour où tu étais fâchée après RDC et un haut qui était ouvert. Je m’étais alors dit, Alex, si tu cherches un avis sur un patron tu peux aller voir si Anne en parle, il n’y aura pas de complaisance. C’est vrai que c’est que je recherche à la lecture d’un blog : des explications sincères, si en plus la blogueuse à de l’humour, qu’elle a l’air sympa et qu’en plus ses photos sont sympa, alors là c’est le Jackpot…Tres belle année Anne à toi et tes proches

    J'aime

    1. Ahah oui je m’en souviens le patron Paula … du coup je ne l’ai jamais cousu ^^’ avec la veste Barbara j’avais aussi fait quelques critiques et Géraldine avait répondu en commentaire … J’essaye d’être le plus possible d’être honnête mais en restant constructive et pas blessante mais c’est pas toujours facile de doser 😦

      Aimé par 1 personne

  12. Je lis souvent tes articles avec plaisir, même si je ne laisse pas toujours un petit mot (pas bien, moi aussi j’aime avoir des commentaires sur mon blog).
    J’aime en particulier ton analyse des patrons, de ce qui fonctionne bien comme les problèmes qu’on peut rencontrer. C’est principalement ce pour quoi je fréquente les blogs : avoir un retour honnête sur un patron et pas systématiquement un avis toujours positif sur le nouveau « patron coup de coeur ». et c’est pour ça aussi que j’ai créé le mien. Pour partager les éventuelles difficultés rencontrées sur un patron.

    J'aime

    1. Il faudrait que tu mettes l’adresse de ton blog dans ton commentaire ^^ comme ça on pourrait aller voir ! Moi je t’avoue que je lis assez peu de blog « comme ça » pour me passer le temps en revanche avant d’acheter un patron je fais systématiquement un tour des articles (en général je cherche via google image). C’est pas possible de donner un vrai avis sur IG car pas assez de texte … pour moi c’est juste le relai du blog 🙂

      J'aime

  13. J’apprécie vraiment l’initiative, car j’aime les blogs, j’aime vous lire toutes et vous m’inspirez, moi qui ai du mal à me vêtir après 3 grossesses et un corps alourdi que je ne reconnais plus. Je me dis qu’en continuant mon parcours avec la couture, en plus d’avoir ma petite bulle rien qu’à moi, je vais peut-être enfin réussir à m’apprivoiser et trouver des vêtements dans lesquels je me sens bien…
    Merci le gang !

    J'aime

  14. Bonjour et mes meilleurs voeux pour cette année.
    Je suis assez admirative de ta fascination pour la mode car je suis assez perméable à ça. Je n’ai pas de style en particulier sauf si le style banal existe c’est pourquoi rentrer dans une démarche réfléchie de la garde robe est complexe pour moi.
    En tout cas merci pour ce bel article et j’ai hâte de lire la suite.

    J'aime

    1. Bonne année a toi aussi ^-^
      Je ne sais pas trop ce que tu entends par banal : moi aussi j’ai un style « banal » à mon avis ^^ (et même si j’aime regarder la mode et la haute couture en général je ne suis pas vraiment les tendances) j’ai pas un dressing foufou, je porte bcp les mêmes couleurs et j’ai trouvé que au contraire c’est pe plus simple pour constituer une garde robe 🙂 (genre je sais que je cherche des trucs basiques, pas besoin de coudre du DP studio pour aller a la fashion week quoi)

      J'aime

  15. Bonjour,
    Merci pour cet article très intéressant, j’avais aussi lu avec beaucoup d’intérêt ta série sur la construction de ta garde robe, et l’analyse look/besoins. J’aimerais arriver à fonctionner comme ça, mais après plus de 3 ans de couture, je suis encore bien éparpillée et parfois en grosse panne d’inspiration. En tout cas, tout cela a déclenché je pense une bonne réflexion pour moi.
    J’aime aussi beaucoup cette initiative de relance des blogs et j’aurais vraiment aimer connaître cet âge d’or de foisonnement dont vous êtes nombreuses à parler, ça devait être super ! Et donc un grand bravo à toutes les blogueuses actuelles qui continuez à vous investir pour faire vivre la blogosphère.
    Grâce à ton article et celui de Clo (Je n’ai pas encore lu tout le monde !) j’ai découvert d’autres blogueuses, de tous âges et styles, et je suis ravie ! Je suis tombée sur des couturières de grande expérience qui cousent depuis 20, 30 ou 40 ans et j’ai adoré lire leur histoire, leur rapport à la couture. Elles aussi m’ont fait réfléchir.
    Pour ma part j’ai voulu créer un blog l’été dernier mais j’ai vite été dépassée par le temps que cela prend et le minimum de matériel requis pour faire des photos potables, je ne l’ai quasiment pas alimenté. Qui sait, l’année 2020 sera peut être celle de la résurrection ?
    Désolée pour ce post un peu trop long, merci et longue vie au Chas !

    J'aime

    1. Hello 🙂 je crois que comme j’ai moins de temps pour coudre maintenant (enfin j’ai décidé d’en prendre moins) je préfère penser/rêver a ce que je veux coudre plutôt qu’a m’y mettre vraiment ^^ genre la je rêvasse a ce que je voudrais pour le printemps pour mon voyage au Etats Unis (et je ne couds rien du coup).
      Concernant « l’âge d’or » des blogs c’est vrai que c’était différent mais au final je n’ai pas trop de regrets : au moment ou je faisais le plus de « vues » je cousais énormément (= beaucoup trop) par rapport a ce que je portais, mes finitions n’étaient pas géniales et le seyant non plus. Je privilégiais la quantité à la qualité. Le seul truc maintenant c’est qu’on a l’impression d’avoir plus de retour sur une photo postée vite fait sur IG que sur un article de blog qui prend bcp bcp de temps … donc forcément ça peut décourager.
      En tout cas je te souhaite une bonne année et j’espère que tu feras repartir ton blog 😉

      J'aime

  16. Hello Anne, C’est marrant cette similitude entre les plans et les planches de patron. Mais curieusement pour ma part j’ai aimé dans la couture la partie créative que je ne trouvais justement pas dans les plans. comme quoi, tout est dans la couture ! ;-D

    J'aime

  17. Bonne année Anne! Comme d’habitude un bel article, merci!
    Moi j’ai commencé à coudre parce que je voyais ma mère faire et que j’étais curieuse, pour pouvoir réaliser des choses adaptées à mon style et mes envies (et plus tard j’ai commencé à réfléchir à ma morpho qui me posait moins problème à l’epoque lycée 😅) et aussi pour des questions éthiques et écologiques. Aujourd’hui je dirais que c’est vital pour la confiance en moi que ça m’apporte, l’acceptation de mon corps, le fait de me concentrer sur une activité manuelle vs mon activité pro très « mentale » et aussi ma minuscule contribution à désuniformiser le monde avec des habits uniques vs production de fringues de masse. Vive les blogs! PS: A priori je ne serai pas moins « bavarde » en 2020!

    J'aime

    1. Très bonne année a toi aussi ❤
      Je plussoie le côté manuelle/déconnexion : ça fait tellement de bien d'être concentrée a 100% sur une tâche et oublier le reste (y compris manger ou prendre une douche ^^)
      Bon pour le côté "désuniformiser" pour moi c'est mort, c'est un look trop chiant !

      J'aime

  18. Merci d’avoir partagé votre vision de la couture. Etre technicienne oui, certes, c’est indispensable pour assembler les morceaux, mais coudre avec sa sensibilité transpire dans la réalisation ….. l’émotion est palpable dans le petit truc qu’on a rajouté pour s’approprier complètement le vêtement. Bonne continuation et merci au GDB

    J'aime

  19. J’adore cette initiative ! Je viens de passer une heure à voguer de blog en blog pour lire, regarder et découvrir… Ça faisait longtemps que ça ne m’était pas arrivé ! Grâce au gang, je vais m’y remettre !!!

    J'aime

  20. Et bien voilà un article vraiment intéressant, qui me parle, surtout le premier point sur la technique (peut-être parce qu’étant également ingénieure, je m’identifie à ce que tu dis). Puis faire des activités concrètes, avec au final des produits qu’on peut toucher… c’est exactement ça! Un point commun qu’il est aussi important pour moi de retrouver autant dans ma vie perso que pro.

    Aimé par 1 personne

  21. Je trouve que c’est une bonne idée de relancer les blogs (je n’ai pas encore le courage de faire revivre le mien…). Si je pouvais les lire sur ma tablette en tricotant, ce serait encore mieux !
    Je couds 1) parce que j’aime les travaux d’aiguilles et apprendre les techniques de couture 2) parce que je n’ai pas un physique standard et que j’ai du mal à trouver des vêtements qui me vont bien 3) parce que je me fiche de la mode et que je veux porter le style que je veux quand je veux

    J'aime

  22. Merci! Merci d’alimenter ce blog souvent, de partager vos idées et vos cheminements personnels par rapport à la couture. Je suis plusieurs blogs, mais celui-là est mon chouchou!! J’aime votre écriture et la façon dont vos présentez vos projets. Alors je tenais à vous dire merci de continuer à écrire et à filmer! Souvent!
    Je dois avoir sensiblement le même âge… mais une situation totalement différente!! J’ai trois enfants en bas âge (aucun ne va encore à l’école!!) et j’habite dans un alpage durant l’été. Je couds parce que: 1) je suis à la maison avec mes enfants par choix. Mais j’ai du temps (et surtout l’envie!!) pour faire quelque chose de créatif avec mes 10 doigts. Mais ça a l’obligation d’être réalisable en plusieurs fois! (Et sans devoir tout ranger entre deux!) 2) je suis trop grande et trop large d’épaule pour les vêtements du commerce, alors que je porte un 40: les épaules tiraient toujours et je n’ai jamais eu de manches assez longues!! L premier fois que je me suis cousue un habit, ce fut le bonheur!!! J’ai continué! 3) j’ai de la peine à trouver des habits avec des jolis motifs pour mes garçons. 4) à mesure que les mois passent, je me rends compte que j’aime acheter des tissus, alors que je déteste acheter des habits!
    Encore une fois merci merci merci!!

    J'aime

    1. Owww merci c’est super gentil ^^
      J’ai 28 ans 😉 et effectivement nos situations sont différentes ! j’aimerais trop faire le tableau de DD avec les occasions « sortie alpage » … vu de ma vie de «  »parisienne » » contrainte et forcée ça a l’air génial ! Et pour les épaules je confirme … moi c’est l’inverse … si je veux un truc qui se ferme il faut du 42 mais mes épaules font du 38 ^^

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s