Le bomber / Vestiaire masculin

Patron :  Le bomber – « Couture pour hommes »  | GUENAEL LUONG
Taille : M
Matériel : Wax acheté sur Etsy a Mlle Zelda (~2.7m, attention, petite laize)
bord-côtes Rascol + zip métal séparable de 55cm

9

Un temps laissée de côté, je poursuis aujourd’hui ma revue des patrons du livre « Couture pour homme » (~25€, environ 16 patrons), les premiers articles sont disponibles sur le blog, pour rappel, il s’agit des pièces suivantes :

Après avoir vu les bombers cousus à Noël pour ma maman et ma soeur, Florent m’a rapidement demandé s’il était possible que je lui en couse un … en wax. Le garçon n’étant pas forcément un aventurier de la mode, j’ai du rester interloquée 2-3 secondes.

Mais après tout pourquoi pas ?! Moi j’adore mais disons que j’avais peur qu’il aime chacuns éléments séparés – le patron, le tissu – mais pas le combo final qui peut un peu être too-much quand on porte un jean et un tee-shirt gris 300 jours par an … et comme je déteste « travailler » pour rien – surtout si ce n’est pas pour moi … j’ai décidé de freiner ses ardeurs côté wax.

J’ai refait le tour de mes « sources » de wax mais Florent jetait systématiquement son dévolu ou sur des gros motifs ou sur des assemblages de couleurs douteux – type vert fluo, violet, blanc … pas ce que j’imaginais pour s’intégrer à sa garde-robe de manière optimale. J’ajouterais qu’il est daltonien, ce qui n’arrange rien à l’affaire ^^. Bref, la solution a fini par se présenter d’elle même via le compte Instagram de Christine @petitsbonheurs1

inspi

Des couleurs douces, du bleu, du noir du beige pour aller avec un maximum de vêtements ; des petits motifs pour que « ça change » en restant discret : on avait le wax parfait ! J’ai eu un peu de mal à convaincre Flo, qui aurait sans doute préféré un style plus flamboyant mais j’étais certaine de mon coup (et doute façon c’est moi qui décide). Dès qu’il y a eu du réassort je l’ai donc commandé sur Etsy. 

411b

L E   P A T R O N

Le bomber proposé est à l’image des autres patrons du livre : un classique bien coupé avec une planche de m****, à faire pâlir les maquettistes de Burda. Sans rire il m’a bien fallu 10 minutes pour comprendre que le trait du côté doublure et celui du côté principal n’était pas le même !

Bref, pour en revenir au modèle :

  • des poches passepoilées,
  • une poche à zip sur la manche (que je n’ai pas faite)
  • une doublure (pas besoin de bricoler cette fois !)
  • des finitions au bord-côtes ceinture, manches et col

Comme d’habitude j’ai fait la taille M qui convient parfaitement à Florent sans le moindre ajustement.

A noter que j’avais un peu peur de la longueur de la veste car celle-ci est conditionnée par la dimension des zips métalliques qui vont quasi uniquement de 5cm en 5 cm. Soit 55cm pour les tailles S et M, 60cm pour les tailles L et XL … Florent étant plutôt grand (~1.85m) j’ai eu un doute sur le fait que ce soit suffisant mais finalement ça tombe bien comme ça. Si vous sortez des proportions du livre en revanche, faites-y attention.

3

2

6

L A   C O U T U R E

Ce qu’il y a de bien avec ce livre, c’est qu’un fois passé le recopiage, tout parait facile. D’autant plus quand on a pas de problème de taille ! Je vous avoue que je n’ai pas vraiment pris le temps de lire la gamme de montage et j’ai préféré faire comme pour ceux de cet hiver, selon mes souvenirs. En la lisant à posteriori ça m’a paru assez similaire a ce que j’ai fait. Pour votre info, quelques modifs et conseils :

  • Je n’ai pas réalisé la poche a zip sur la manche par flemme
  • En théorie le petit bout de tissu wax venant entre le zip et le bord-côte au niveau de la ceinture est intégrée dans le devant, et il faut donc gérer l’angle droit que fait le bord côte en crantant. Par facilité j’ai préféré faire un devant droit (donc sans la petite « retombée ») et découper deux petits rectangles. J’ai cousu ces rectangles au bord-côte puis la bande wax+bc+wax au devant. Pas de crantage et un angle droit garanti parfait.
  • Comme sur les premiers bombers réalisés j’ai eu du mal à gérer l’élasticité pour le col et j’ai du découdre plusieurs fois car ça avait tendance à gondoler. J’ai essayé de détendre au maximum le BC en le repassant avec la dose de vapeur et ensuite de faire un surjet sur le bord découpé mais même comme ça il a fallu que je recoupe deux fois. J’ai du facilement enlever 4 à 6cm sur la longueur.
  • J’ai ajouté un pli dans la doublure car rien n’est prévu.

12

5

10b

A V I S   G É N É R A L

J’ai beaucoup aimé coudre ce bomber, déjà parce que ça en jette alors que c’est facile (enfin plus facile que ça en à l’air en tout cas !) et aussi parce qu’il faut bien le dire, coudre du wax, c’est super facile ! On oublie vite à quel point le coton est facile à travailler. Pour terminer j’aime beaucoup le tissu, je pense que c’était pile ce qu’il fallait en terme de couleur pour Florent, et pour ne rien gâcher il me reste assez de tissu pour me faire un sac 🙂

7

1

Prochaine étape dans ce livre, le pantalon chino ! (enfin normalement)

 

4 commentaires

  1. Il est splendide ce bomber et en effet ton copain le porte très bien ! J’espère pour toi qu’il le porte 🙂
    ça me donne envie d’investir dans ce livre d’ailleurs pour coudre pour mon père !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s