Jamais 4 sans 5

Patron et Marque : Girouette | Cousette
Taille : L-LL (hanches)
Matériel : 1.5m de tissu Églantine et Zoé, Ganse brodée Henri Henriette

Je voulais vous prouvez qu’avec ce patron, on pouvait faire plein de choses ! On se retrouve donc pour une 5ème version de Girouette (pour voir les précédentes c’est ici ; 1, 2, 3).

Ici, le « projet » date un peu – l’idée avait d’abord germé dans mon esprit l’été dernier, quand j’avais cousu la 1ère version froncée, sans manches (en haut à droite) : ça m’avait donné une bonne idée de ce que je voulais faire en termes de volume et aussi des points que je voulais améliorer. Je me suis un peu éloignée du patron de base, mais en vrai pas tant que ça !

2

L E   P A T R O N

Je ne vais pas revenir une millième fois dessus : Girouette c’est simple, c’est très simple, il n’y a presque pas de morceaux et ça se coud les yeux fermés. Les modifications faites sont enfantines :

  • rajouter quelques centimètres au pli dos,
  • rajouter quelques centimètres sur les devant
  • et attention, innovation, faire un revers aux manches !

Parlons en, des manche … au bout de cette 5ème version je pense enfin (!) être arrivée à un truc « parfait » : sans manches, ça gondole et ça baille ; avec manches courtes normales, ça pointe sur les côtés. Reste l’option des manches ¾ mais bon, en été c’est relou et je n’avais pas assez de tissu. J’ai donc opté pour des manches courtes avec un revers pour éviter l’effet pointe, idée piquée sur les modèles visite sur le site de Cousette.

56

L A   C O U T U R E

Cette fois ci, point de passepoil, point de raccord ni rien mais un magnifique ruban brodé de chez Henri & Henriette, acheté au CSF l’hiver dernier.

Il faut que je vous dise un truc : l’année dernière j’ai acheté beaucoup de chose au CSF mais il y avait toujours un projet derrière chaque achat (je vous en parlais dans cette vidéo) … Et ça change un peu la donne de savoir où on va ! J’ai pris le temps de bien choisir ma couleur de crêpe (la couleur est juste démente) et ensuite de trouver le ruban qui allait le mieux avec (oui, je me suis baladée avec le rouleau de tissu sous le bras entre les deux stands).

Pour cette version, j’ai pris mon temps et j’ai soigné les détails, d’une part parce que ces fournitures sont plus chères que les autres, mais aussi parce que j’ai l’impression que j’arrivais enfin à une version « finale » après plusieurs tentative ou il y avait toujours un truc qui me froissait un peu. C’est clairement la plus aboutie – et surtout la plus réfléchie car il y a pas moins de 9 mois entre l’idée et la mise en pratique !

7

Chose pas forcément faite sur mes précédentes versions (car le tissu ne le nécessitait pas), j’ai entoilé les parmentures et j’ai ensuite sous-piqué la parmenture dos avec les marges de coutures. Tout est ensuite cousu ensemble au niveau des coutures épaules.

Pour la mise en place du ruban, j’ai d’abord monté les devants haut/bas et dos haut/bas avant de venir surpiquer le ruban dessus. J’ai ensuite cousu les manches et fermé les côtés.

J’ai opté pour des boutons recouverts car je voulais qu’on remarque surtout le ruban ; ça me paraissait la meilleure solution pour que ça se « fonde » dans la masse (et vous pouvez voir qu’il m’en manquait un ^^). Pour les revers, j’avais commencé à coudre à la machine mais je ne voulais pas qu’on voit les surjets des bords donc j’ai fini par découdre et tout faire à la main. Les surjets sont donc pris dans le revers.

48

A V I S   G E N E R A L

C’est comme c’était dans ma tête, enfin à-peu-près. Reste à voir sur le long terme car j’ai quelques doutes sur le côté pratique de tout ça (ben oui, il faut bien un peu de négatif) :

  • Impossible de passer cette blouse à la machine sans risquer de flinguer le ruban
  • Impossible de passer un coup de fer dessus (sinon le doré fond, croyez-moi, j’ai essayé) du coup ça fait une bosse au niveau du boutonnage devant.

J’envisage maintenant une version robe en viscose ou tout autre tissu fluide, vous en dites quoi ?

1

5 commentaires

  1. J’aurais une préférence pour la version 2 par goût.
    Une robe pourquoi pas à condition de bien estimer l’ampleur ou de prévoir ceinture ou autre pour éviter l’effet montgolfière dans un tissu très souple mais avec un peu de poids pour un beau tomber (un beau tencel ?) et des fronces les plus fines possible.

    J'aime

    1. La version deux avait quand même un gros problème d’emmanchures entre le fait que ça soit un peu trop bas et que ça gondole. Si je tente une version robe ça sera forcément en tissu souple en revanche je ne suis pas dans la team robe ceinturée ^^

      J'aime

  2. Peut-être que pour une robe, il faudrait enlever de l’ampleur dans la partie dos et garder celle de devant.
    Faire une toile est tellement utile, on y gagne en temps, en argent, en nerfs…et en satisfaction…
    Mais je trouve que c’est une bonne idée et j’attends le résultat avec impatience.

    J'aime

  3. Ce ruban est une tuerie ! Magnifique. Dommage que ce ne soit pas facile à laver. Je pense qu’une version robe sera super sympa. Il faudra maîtriser un peu l’ampleur. Hâte de voir si tu vas craquer.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s