Turbulences

Patron et Marque : Envol| Atelier Scammit
Taille : 42
Matériel : 1.5m de tissu

Atelier Scammit, c’est la marque la plus en vogue du moment, j’ai bien l’impression. Tant et si bien que j’ai quand même eu la sensation, au bout d’un moment, de passer à côté d’un truc de fou, genre baobab en pleine ville. Je vous le disais, le blog me permet de me pousser à découvrir de nouvelles marches, j’ai donc arrêté de faire ma snob, et j’ai commandé.

J’ai pour l’instant commandé les patrons Envol (dont on va parler aujourd’hui) et Zephir (nom qui me fait penser à Babar, perso)(on a les références qu’on peut)(sorry not sorry). Quand j’ai parlé des patrons Atelier Scammit sur IG, on m’a dit que ça avait été « une révolution » – les avis étaient dithyrambiques ! Mais les mêmes m’ont aussi dit « attention les manches sont étroites », « attention, ce modèle est ample tu peux réduire d’une taille » … Bref, il était temps de s’y mettre pour se faire sa propre opinon.

LE PATRON

Envol est un des modèles de la dernière collection, qui se décline en version manches courtes et manches longues (avec ou sans volants). C’est une blouse à empiècement avec devant et dos froncés, patte de boutonnage et col arrondi. Un bon basique à priori.

J’ai commandé la version papier et rien à redire, la planche est nette, traits de différentes épaisseurs et motifs pour bien se repérer. Les repères de montage sont également en nombre suffisant.

Ce que j’ai bien aimé, en comparant les deux patrons, c’est que les mesures à prendre en compte sont différentes sur les 2 modèles, et que ce sont celles ci qui sont mises sur le packaging (elles sont ensuite toutes reprises dans les instructions). Mais pour une mauvaise élève comme moi, qui ne lit que trèèès rarement le topo avant de commencer (humhum), c’est hyper pratique. Par exemple sur Zephir on a poitrine-taille-hanche et sur Envol carrure-poitrine-bras … ou alors c’est simplement un changement dans la gamme entre 2017 et 2018 ^^

Bref, ayant une toute petite carrure je me suis plutôt fiée a mon tour de poitrine et j’ai découpé un 42 dans une viscose (et c’est grand).

envol 1envol4

LA COUTURE

Les instructions sont agrémentées de photos. J’ai une légère préférence pour les schémas, mais si les photos sont claires, pourquoi pas ? En revanche j’ai un peu buggué sur les numéros d’explications qui repartent à 1. au début de chaque page (Je sais bien que c’est un détail, mais en tant que testeuse ça m’aurait fait tiqué)(instant grosse relou).

Il y a un tutoriel vidéo de 40min disponible sur le site de AS. J’avoue ne pas l’avoir regardé avant de coudre : je ne sais pas si ça aurait changé ma manière de faire car clairement, mes finitions sont en dessous de tout (non-non, vous ne les verrez pas). Entre coup de surjetteuse maladroit dans la doublure de l’empiècement (heureusement que la doublure ! J’ai fait une réparation au thermocollant …) et couture en zig-zag …

En fait, la ou c’est particulièrement moche, c’est au niveau de la patte de boutonnage et du col. En gros, à chaque fois, l’élément côté extérieur est entoilé MAIS on commence par coudre l’élément côté intérieur (et on surpique pour maintenir l’extérieur … un peu perturbant car on fait généralement l’inverse !). Je me suis dit que si je voulais un résultat potable à l’extérieur, il valait mieux commencer par coudre ce côté, et surpiquer ensuite pour fixer l’intérieur, parce que c’est moins grave si ça foire. Ben, ça a bien foiré ! Pour ne rien arranger, cette viscose est assez fuyante et dans les parties biaises, j’ai vraiment galérer … ça fait plein de bourrelets !

La prochaine fois je prendrais un tissu moins fluide et je ferais comme c’est écrit. Je vous dirai si ça change quelque chose (espérons que oui, sinon ça sera moche sur l’extérieur ce coup ci, lol).

Enfin, dernière contrariété avec cette fichue patte de boutonnage : elles ne sont pas toutes les deux de la même largeur … C’est après avoir réduit les marges de la seconde que je me suis rendue compte que je n’avais pas remis les réglages à 0 après ma surpiqûre. Un vrai boulet.

couvertureenvol2

LE SEYANT

Voici donc un projet pas très satisfaisant (voir même un peu frustrant, parce que j’aimais bien le tissu) au niveau des finitions. Et je pense que comme beaucoup de couturière, c’est pas parce que ça ne se voit pas que ce n’est pas important. Je pense que c’est clairement ma faute et pas celle du patron qui est assez complet.

Bon en revanche, on est pas dans le projet hyper fun à coudre à mon goût, ça reste du basique pratique = Pas drôle mais ce dont on a besoin dans le placard pour aller bosser.

Autre bémol et j’ai constaté ce souci sur toutes les photos des versions portées que j’ai vu (dont la mienne et ça me saoule un peu parce que le biais, c’est la seule chose que j’ai bien mis) mais en gros, là ou l’empiècement et le devant s’assemblent, ça crée des plis obliques et ça tire/tord la patte de boutonnage. Vous voyez ce que je veux dire ?

envol3

En plus de ça, je crois que c’est ma malédiction du moment mais porté, ça tire pas mal en arrière (et moi ça m’agace de toujours devoir le re-tirer en avant).

Je vous laisse là en ce qui concerne ce patron, la suite au prochain épisode.

 

 

7 commentaires

  1. Ce tissu est magnifique. Quel dommage que tu ne sois pas complètement satisfaite ! Sur les photos on ne voit pas les erreurs de finitions mais je comprends ta frustration. Je suis comme toi, je n’aime pas quand les vêtements tirent vers l’arrière, mais je dois dire que ça m’arrive souvent et je ne sais pas pourquoi. Malgré tout cette blouse est ravissante et toi aussi.

    J'aime

  2. Ton tissu est superbe, vraiment très frais et plein d’impressions de vacances et de détente !!! Après, c’est vrai que s’il est fuyant et difficile à manipuler, ça n’aide pas beaucoup !!! Mais l’avantage des modèles plutôt simple, c’est qu’on peut beaucoup plus s’amuser avec les tissus, motifs, couleurs, etc. !! En tout cas, je trouve qu’elle est toute jolie cette blouse et qu’elle te va très bien !!! Même si l’intérieur est frustrant sur les finitions !!

    J'aime

  3. Mignon tout plein le décolleté. J’ai eu beaucoup ce problème de blouse ou chemisier qui tombe vers l’avant (oups le décolleté) ou vers l’arrière (oups le bidou), mais souvent pour des formes plus kimono (genre la mélilot, la blouse Dona de la maison victor, etc). Et finalement c’est avec une de mes dernière couture qui est un Burda vintage que je n’ai pas du tout ce problème. Ce sont des manches kimono mais il y a un empiècement d’épaule (comme pour une chemise classique mais qui revient assez bas devant) et du coup il n’y a pas la fameuse couture au niveau des épaules. Mais j’ai l’impression que ta blouse est faite comme ça aussi, non??

    J'aime

  4. J’ai peu cousu des patrons Atelier Scammit mais je n’ai pas été emballée pour l’instant. Je suis souvent attirées par les modèles, féminins et basiques qui collent bien avec une garde-robe du quotidien. Les pochettes sont plutôt chères alors qu’il n’y a pas de variations proposées en général. J’avais mis le prix sur le coût et le temps passé pour la vidéo. Mais c’est là que le bât blesse. Pour avoir les explications complètes, il faut lire les instructions + regarder la vidéo. J’ai trouvé que les informations n’y étaient pas les mêmes ( notamment sur les marges de couture pour la blouse Idylle). En plus, je ne couds pas toujours avec une connexion Internet alors je ne trouve pas ça pratique. Je lis beaucoup les blogs avant de coudre de nouvelles marques. Et pourtant je me suis faite avoir avec la blouse Idylle, cousue pour deux personnes différentes, toujours trop grande (ça ne pardonne pas avec les manches ballon et pinces poitrine) alors que je n’ai jamais vu de commentaires à ce sujet. Tellement grandes que j’ai cru m’être trompée en choisissant la taille mais en reprenant les mensurations et vérifiant le tableau, je n’avais pas fait d’erreur. J’ai aussi essayé Alizé pour l’été. Idem trop grand (il baille sous les bras et laisse apparaître le soutien-gorge). Et la technique de pose des biais d’emmanchures donne des résultats très approximatifs. Je suis dubitative, je vois une foule de cousettes Atelier Scammit sur les réseaux sociaux et peu de critiques au sujet des tailles. Dernière chose la stature de 1m70 me paraît trop grande pour la française moyenne. Je ne suis pas petite mais je dois systématiquement reprendre les longueurs de buste et de manche (et donc reprendre les largeurs de manche car trop étroites en haut et trop larges en bas). Mais au moins la stature est indiquée sur les patrons et on peut anticiper et éviter de gâcher du tissu

    J'aime

  5. Merci pour cet article et ce retour sur ce patron. Je préfère de loin les articles de blogs pour me faire une idée sur les patrons ou certains tissus. Avant d’acheter je traîne sur IG puis lis les articles de blogs . Ta blouse est quand même très jolie malgré toutes ces galères.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s