La fête aux crustacés

reffil

Vous n’êtes pas sans savoir que j’ai récemment acquis le statut de co-star mondiale de la broderie au côté de Martine. LOL. Non, en vrai, il y a deux semaines j’étais en vacances en région parisienne et Annie Coton m’a très gentiment proposé de participer à un cours live Artesane … avec Martine ! Qui peut refuser une telle offre, je vous le demande 😉 (ouioui, je sais, je fais du name-dropping)

homard10homard8

J’avais déjà suivi plusieurs cours de Martine sur Artesane (je vous en parle dans cette vidéo) et j’avais brodé un peu : l’ours pour ma maman et quelques prénoms sur des brassières de bébé (les cache-cœurs du livre « les intemporels pour bébé » précisément). Autant dire que je suis loin d’être une pro ou même bonne mais ça m’intéresse. En plus, la broderie – comme le tricot – c’est un loisirs pratique … croyez-moi, je suis en plein déménagement/stock dans le garage/vie dans le coffre de la 208 : ça prend peu de place, pas besoin de matériel encombrant, facile à transporter …

Bref, le cours en live. J’avais peur, en vrac de : dire des gros mots, avoir l’air con, poser des questions débiles, ne pas réussir à faire quelque chose de correct, avoir du rouge à lèvres sur les dents, être éblouie et ne pas réussir à garder les yeux ouverts (véridique, je suis un peu photosensible)(et je m’imaginais déjà sous les projecteurs de Hollywood).

Au début je n’étais clairement pas à l’aise (et puis c’est pas comme si je connaissais Martine depuis 20 minutes hein ^^), je n’osais pas parler et j’avais toujours l’impression de le faire au mauvais moment. Et puis je me suis détendue, je voyais mon chéri me sourire depuis le canapé derrière les caméras, la team Artesane nous faire des signes et finalement c’est passé super vite ! J’étais presque déçue que ça s’arrête.

homard13homard4

Même si le live était consacré à des points de base que j’avais déjà vu dans mes cours j’ai appris pleins de chose. En regardant le cours internet, si je ne pratique pas en parallèle je crois que ça me sort de la tête quasi illico ! Là, pas le choix, le professeur veille 😉 En tout cas j’ai eu une chance incroyable et j’espère bien que je pourrais recommencer pour passer au niveau 2 !

homard11homard6hormard13

L’histoire d’un homard

Parlons un peu broderie maintenant, si vous le voulez … Lors d’un petit tour chez Monop’ lundi 2 octobre, je tombe sur une marinière à la coupe plutôt sympa. Etant donné que je porte très souvent celle que j’ai cousu l’hiver dernier, je me dis qu’elle ferait plutôt bien l’affaire en tant que joueur remplaçant.

Sur la route du retour, il me vient à l’esprit que c’est le moment ou jamais de tenter quelques chose et de pouvoir au passage grappiller des conseils en direct de la papesse de la broderie. J’ai un peu hésité quant au motif ; une ancre ou un phare dans le style des tatouages Old School ? Accompagné d’un petit « sink or swim » (coule ou nage) – voir carrément une sirène ? Finalement j’ai fait plus léger (et surtout plus simple !) en redessinant un homard gribouillé pendant une formation cet été (inspiré de cette image)(et puis c’était l’occasion de faire un clin d’œil au superbe travail de Marie Gabrielle !).

Autant j’adore voir les sweats et tee-shirts brodés autant je manque toujours d’inspiration quand il s’agit de broder pour moi … j’ai donc fait avec la première chose qui m’est passé par la tête, ou presque.

Niveau lettrage, j’étais partie « Sur la plage / abandonnée … » mais Florent m’a dit que c’était un peu sinistre, et en plus je ne trouvais pas ça hyper équilibré visuellement. Je suis donc passée à la suite de la chanson. La police que j’ai utilisée est Brayden Script.

hormard1homard12

Comment j’ai procédé ?

J’ai enfilé la marinière, fait un rond au stylo Frixion sur la zone ou je souhaitais que le motif apparaisse, fait un rond de même dimension sur mon Solufix et dessiné/écrit dedans. J’ai positionné du mieux possible le Solufix, fait un dernier essayage, mis en place le cercle et roule ma poule ! Mercredi soir – le soir du live, j’avais fini le texte … Et sans me douter que j’étais pile dans le thème du cours !

Tout a été fait au point arrière et je suis super satisfaite du résultat. Pour avoir des nuances j’ai utilisé 2 fils de couleurs différentes sur la plupart des zones. Sur la tête et la carapace juste en dessous j’ai carrément tenté un dégradé : bordeaux/rouge vif au milieu, orange/rouge vif sur les côtés et orange sur les bords*. C’est quasi imperceptible, ce qui me donne envie de dire que c’est réussi. J’ai fait tout le remplissage les soirs de la semaine dernière et avec Netflix** c’est passé super vite.

hormard4homard7

Après dissolution du Solufix, on voit que le jersey a été un peu malmené car les lignes du tissu ne sont plus très droites sous le homard. M’enfin, je suis dans l’ensemble plutôt fière de moi (ben quoi, de temps en temps ça peut pas faire de mal ^^)… ça ne vous étonnera pas si je vous dis que j’ai hâte de recommencer ?

Si vous avez des idées des hauts ou des robes qui se prêtent bien au plastron brodé je suis toute ouille !!

Encore un grand merci à l’équipe d’Artesane pour cette expérience ❤

 

 

*références des fils sur la 1ère photo
**je viens de terminer House of Cards et je suis amoureuse du dressing parfaitement parfait de Claire.