Les couturières sont-elles aigries ?

Comme pas mal de filles (enfin, j’imagine), je n’ai personne dans mon entourage proche qui pratique la couture. Ma maman s’y est mise, mais si je lui parle de Gérard, elle pensera plus vite à son collègue retraité qu’à un manteau. C’est pour ça que j’apprécie grandement des supports comme Instagram ou Thread and Needles, qui permettent de partager sur un sujet qui m’est cher.

Mais de plus en plus, je suis agacée par des remarques qui reviennent souvent, très souvent, trop souvent. Ces remarques concernent plus souvent les marques indépendantes que les big four (soyons honnêtes) sur un fond de : ce sont des voleurs, la qualité n’est pas au rendez-vous etc. Si je ne réponds presque jamais directement, je rumine dans mon coin … et aujourd’hui, je vais partager mes ruminations avec vous.

Pour rappel : Je n’ai pas d’action chez une marque quelconque mais ce que je vais dire est forcément conditionné par mon expérience personnelle.

 

#1 Non, mais ce n’est pas une modéliste professionnelle

Sinon moi je conduis une voiture plutôt pas mal et je ne suis pas chauffeur routier, hein. Plus sérieusement : je travaille dans un domaine ou faire des études n’est pas encore « obligatoire ». Dans le BTP on construit des maisons, des immeubles et des ponts, et je peux vous assurer que ¾ des ouvriers n’ont pas le BAC. Certains ne savent pas écrire leur nom … alors je ne vous parle pas de lire un plan. Pourtant ils font bien leur boulot de maçon ou de ferrailleur. J’occupe un poste de conducteur travaux avec un diplôme d’ingénieur. Il y a aussi des conducteurs travaux qui n’ont pas de diplôme. Parce qu’en vrai, pour faire ce travail il faut juste être organisé et avoir un téléphone portable. Repérer des erreurs de ferraillages ou des malfaçons, ça ne s’apprend pas à l’école (harceler des sous-traitants non plus, d’ailleurs).

Bref, tout ça pour dire que si on a pas besoin d’avoir bac+15 pour construire des ponts sur lesquels passeront des milliers de gens (ça marche pour d’autres domaines : la cuisine, la mécanique, l’agriculture …), est ce qu’il faut obligatoirement avoir faire Central St Martins, ESMOD ou Parsons pour proposer un patron à la vente ?

Est-ce que la formation fait la qualité du résultat ? Non. Parce que ça dépend de la qualité de la formation (mal à la tête ?). J’aurai toujours tendance à faire plus confiance à un autodidacte motivé qu’à un professionnel blasé.

#2 Non mais ces prix, c’est du vol !

Parce que, comme ce ne sont pas des professionnel(le)s diplômé(e)s, les indépendants devraient proposer la gratuité de leur travail ? Certaines marques proposent des patrons gratuits, c’est vrai. C’est de la communication. Ce n’est pas la « normalité ». La normalité c’est de payer pour un travail fait, et plus encore c’est d’être payé pour un travail qu’on fait ! Voire de pouvoir en vivre quand on y consacre son plein temps – en tout cas c’est ce que je souhaite à tout le monde. Et au même titre que les banques physiques ne peuvent pas concurrencer les banques en lignes car elles n’ont pas les mêmes charges, les indépendants ne peuvent pas concurrencer les grands groupes, du moins sur le terrain du prix. Les indépendants essayent donc de proposer autre chose (au choix) : un style reconnaissable, des explications plus fournies, des tutoriels, des hacks …

On ne peut pas attendre qu’une entreprise qui produise un produit à 500 exemplaires et une autre à des millions fassent les mêmes prix. Ce qu’il y a de bien, c’est qu’il y en a pour tout le monde. Et que si le prix vous parait déraisonnable ou excessif, et bien personne ne vous force à acheter un patron, et c’est cool non ?

#3 C’est pas original, il y a la même chose dans Burda

Alors là, je crois que celle-là, c’est ma préférée. Dior époque Galliano c’était original … Mais j’ai rarement vu des gens en porter dans la rue ! Personnellement, je couds mes vêtements. Mes vêtements de tous les jours, pour aller travailler, pour sortir faire mes courses. Pas pour me déguiser. Je ne recherche pas l’originalité à tout prix (sinon mon patron le plus cousu ne serait pas la chemise Archer), je cherche la portabilité. Je cherche même le contraire de l’original : le basique. Le basique ultime. Celui que je pourrai décliner à l’infini sans jamais me lasser ni de le coudre, ni de le porter.

Si on se place à un niveau un peu « plus » commercial, il parait logique que les créateurs indépendants ne se lancent pas dans des patrons complètement délirants : le but, c’est de vendre le plus de patrons possible (pour payer les fournisseurs, le loyer, l’apéro du samedi soir …). Donc qu’ils plaisent au plus de gens possible. Pour ça, pas de mystère, il faut être un minimum consensuel et suivre la mode (et a priori personne ne va se plaindre à H&M, Zara et Mango de faire la même chose en même temps).

Et Burda … là les gars, c’est le moment où je deviens dingue. Burda a été créé en 1950 (donc 67 ans), sort un magazine par mois (sans compter les divers hors-série), lequel contient entre 30 et 40 patrons … même si on ne prend que les 20 dernières années … 20 ans x 12 mois x 30 patrons = 7200 patrons. Sachant qu’un créateur indépendant au taquet sort une dizaine de modèle par an … j’ai envie de vous dire que c’est plutôt rassurant que « tout » soit dans Burda, sinon on se demanderait VRAIMENT ce qu’ils ont branlé pendant les 6 dernières décennies.

#4 Les mannequins/le stylisme/les photos (rayer la mention inutile), ça ne va pas du tout

Le mannequin est trop mince, le mannequin est trop gros, a trop de fesses, pas assez de sein … Le mannequin est humain et ne pourra jamais satisfaire tout le monde. Il ne pourra même jamais ressembler à tout le monde (c’est dingue, hein ?).

Certaines marques de patrons proposent des photos de vêtements portés par différentes morphologies, mais c’est encore assez rare. Toutefois les indépendants font rarement appel à des mannequins professionnels (ex. avec Pauline Alice, Deer & Doe ou Aime Comme Marie).  On ne peut pas non plus leur reprocher de prendre le modèle le plus joli possible.

Mais dans Burda … hormis la section « size plus » … les mannequins ont la taille mannequin. Alors ou est le problème ? Pourquoi est-ce que là, on n’entend jamais dire « c’est pour les ados prépubères filiformes » alors que la nana en photo fait 1m75 pour 55kg ?

Quant au stylisme, là aussi, il en faut pour tous les goûts, chacun essaye de se démarquer et de se rendre facilement identifiable (lookbook ultra léché de Named, filtres sur les photos de République du Chiffon). Il ne faut pas oublier qu’une partie des indépendants font tout seuls, et personnellement, je n’achète pas la photo, mais le patron …

Il y a un moment aussi ou il faut relativiser : tout ne va pas à tout le monde et tout n’est pas fait pour tout le monde. Genre on évite les crop top passé 60 ans. Bon, si rien ne va jamais, vous avez peut-être un problème … mais pourquoi toujours se plaindre ? Je sais que les pantalons taille hautes moulent mon ventre, donc je n’en porte pas, et pour autant, je ne vais pas geindre dès qu’une marque en sort un ! Si vous faites un gros gros complexe, aller faire un tour chez le psy ou à la salle de sport.

 

#5 Les blogueuses, toutes des pourries

Les blogueuses « mal dégrossies » … je ne suis pas créatrice de patron et je ne le serai jamais (j’en n’ai même pas envie) mais si on me proposait de dessiner un modèle de robe, je dirais oui (pas le patronner, hein). Pour l’expérience. C’est comme pour les tests. On me propose assez peu de tester en fait, et la moitié du temps, je suis obligée de dire non. La vérité c’est que ce blog me prend beaucoup de temps, en plus de mon vrai travail qui lui aussi est très chronophage.

J’achète tous mes patrons (sauf ceux que je teste, du coup) et mes avis sont objectifs (quand je pense ne pas l’être complètement, je le signale). Je pense – de bonne foi – qu’il en est de même pour la majorité des blogueuses. Celles qui font ça a un niveau « professionnel » sont facilement reconnaissables. Je trouve ça dommage de systématiquement mettre en doute les avis émis sous prétexte qu’on tient un blog (bouuuuh, encore pire s’il a beaucoup de lecteurs !). Alors quoi, les critiques du Michelin sont tous corrompus ? On gagnerait quoi à ne pas dire la vérité, à part que les gens ne nous fassent plus confiance ? Je vous rassure, on n’a pas échangé nos cerveaux et intégrités contre des patrons offerts.

Alors, pourquoi tant de négativité ? Il y a beaucoup trop d’aigreur et de jalousie en ce moment et la couture, ce n’est qu’un loisir ! Il faut se le rappeler.

Et il faut aussi se rappeler ça :

Si on n’a rien de gentil (ou constructif) à dire, on se tait !

 

 

76 commentaires

  1. J’ai quitté Instagram à cause de tout ce que tu écris ! Je suis hypersensible aux critiques (même sur les autres) et j’ai énormément de mal à prendre du recul. Quitter les réseaux sociaux a été ma seule alternative ! Mais pas les blogs pour avoir un peu de lien avec des couturières !
    Merci pour ce bel article en tout cas.

    J'aime

  2. « Aller faire un tour chez le psy ou à la salle de sport… »
    Ça m’a fait ma soirée, j’adore 😂😂
    Même si en général je sous-marine sur les blogs ( je n’en ai pas, juste un mini insta ), et que je préfère coudre dans mon coin ce qui me plait, issu d’un patron indé, d’un burda récent ou vieux comme le monde ou d’une maxi machine multinationale à patrons, je profite de ma rigolade du soir pour dire un grand merci à cet esprit libre et de vrai plaisir couture qui règne ici 😘😘

    Aimé par 1 personne

  3. Je suis complètement d’accord! Mais je dois vivre ds le monde des bisounours, je n’avais pas perçu cette négativité… Personnellement, ça me fait plutot plaisir d’acheter, et d’aider le patron d’une couturière « amateure » qui se lance, et je ne me dis pas qu’il est moins bien parce qu’il est tracé au crayon. En plus, je trouve qu’il y a une grande variété dans les mannequins qui présentent les patrons, on trouve de toutes les morphologie, je trouve ça très chouette. Alors pourquoi se gâcher la vie inutilement? Certains ne vivent que pr critiquer…

    J'aime

  4. Euh… Ba j’avoue que je dois pas voir les mêmes posts et commentaires que toi ! Et tant mieux 😁
    Je trouve la communauté des couturières et des tricoteuses bienveillante. J’ai l’impression que dès qu’on commence à prendre goût à la couture on se rend compte que c’est une passion qui demande du travail, de la concentration, de l’exigence, de l’application… Et on perçoit forcément le travail des créateurs derrière. Peut être que je me trompe. Après personnellement j’ai plus d’affinités avec certains créateurs que d’autres dans leur univers créatif mais c’est spécifique à mes gouts… Et je trouve qu’IG permet de voir les patrons portées par toutes, quelque soit notre morphologie, notre âge… Donc pour moi pas de soucis quand au fait que les mannequins sont des mannequins ou pas des mannequins.
    Bref, j’espère que tu retrouveras en tout cas le plaisir et l’insouciance dans cette communauté !

    J'aime

  5. P…. ça fait du bien….!!! Complètement d’accord ! Bien dit…! Maintenant que ca c’est fait, on va pouvoir coudre tranquille ce qu’on veut, au prix qu’on veut et comme on le veut…..!! Je garde en mémoire ta formule pour la fameuse phrase que j’ai également entendu 1000x « y’a déjà tout dans Burda! »! Merci pour ce petit coup de gueule partagé et qui fait du bien au moral 😉😁👍!!

    J'aime

  6. J’adhère complètement ! Moi aussi j’ai ouvert un blog afin de partager ma passion de la couture avec d’autres ; et je suis heureuse de l’avoir fait car ça m’a permis de beaucoup progresser ……. Je suis quelques « pages » sur FB concernant la couture et je dois reconnaître que j’y vais beaucoup moins car lire des commentaires négatifs ou des gens qui se plaignent sans arrêt pour des broutilles (magazine trop cher, trop de patrons sur une même planche, patron en deux parties à raccorder……..) finit par m’agacer.
    Quand j’ai commencé la couture il n’y avait pas autant de livres, magazines etc… sans parler des tutos qui n’existaient pas , il y avait peu de marques de patrons alors je trouve que c’est un vrai bonheur aujourd’hui que de coudre avec toutes les possibilités qui nous sont offertes et tant pis pour ceux ou celles qui ne sont jamais contents ………
    Merci pour ce petit article et suis bien d’accord avec toi : la couture est un loisir et un plaisir alors arrêtons de nous prendre la tête……..

    J'aime

  7. Pour répondre avec un peu de légèreté (car finalement la couture c’est notre plaisir et autant en sourire) : Plutôt d’accord sauf sur la partie du crop pour les plus de 60 ans. Je suis sûre que Brigitte porterait ça très bien. Bisou à toi

    Aimé par 2 personnes

  8. Merci Anne,
    cet article est plein de bon sens, sincère et efficace et je suis tout à fait d’accord avec ce coup de gueule.
    C’est, il me semble, ce que pensent de nombreuses couturières.
    Si tu permets, je le partage sur mon blog, ok pour toi ?
    Bises
    Sylvie

    J'aime

  9. Coucou, c’est marrant je viens de lire ton article et ça doit faire un moment que je ne suis plus allée faire un tour sur thread and needles and co car je n’avais pas vraiment perçue tout cela (mon travail doit me prendre beaucoup plus de temps que je ne l’imaginais 😊)
    En réalité, j’ai mes blogs chouchous, assez peu, où j’aime lire des articles construits, de belles photos, et de belles réalisations, mais j’ai un peu arrêté de lire tout et n’importe quoi, par faute de temps en premier c’est sur. J’admire énormément ta manière de gérer ton boulot de conducteur de travaux et ton loisir de couturière, vraiment bravo à toi. N’arrête pas ton blog, tes réalisations sont vraiment très chouettes !
    Et soyons honnête, quand un patron ne va pas, soit je le modifie, soit je le laisse de côté si je ne sais pas comment l’adapter. Si je ne fais pas partie de la morphologie moyenne pour qui ça a été taillé cela me fais relativiser, il n’y a pas de quoi blamer le ou la créatrice… il faut juste se donner un peu de mal et analyser avant le vêtement que l’on veut et celui que l’on va coudre. Et prendre du plaisir à faire ça aussi 😁 c’est important !
    Belle journée en tout cas !

    J'aime

  10. Un vrai bonheur à lire cet article plein de vérités. Je suis d’accord sur tout.
    Je laisse très rarement des commentaires sur les blogs et sur insta; j’aime coudre tranquillement dans mon coin mais j’adore découvrir ce que font les autres et je suis très souvent admirative mai ça aussi je le garde pour moi… trop timide je crois ! Je pense que c’est pour cette raison que j’aime encore plus votre article, parce qu’il est criant de vérité. Bref, j’ai adoré !
    Très belle journée.

    J'aime

  11. Hello ! Même si je n’avais pas perçu de façon aussi pointue les soucis que tu pointes du doigt, je partage une bonne partie de tes avis. En tant que « vieille » couturière, tu imagines bien que j’ai appris à coudre avec l’ami Burda 😉 mais cela ne m’empêche pas de me mettre à la couture de patrons indépendants, quand ceux-ci me plaisent et correspondent à ma morpho. Cependant, ça ne m’empêche pas de dire si une collection m’emballe ou pas (Burda ou indé), ça n’a rien à voir avec la qualité du travail fourni par la créatrice, juste question de goûts persos … et forcément, toujours en tant que vieille, il y a plutôt davantage de patrons plutôt orientés pour les trentenaires que pour les quasi quinquas, et que je vais trouver sympas, mais pas adaptés pour moi. C’est le jeu ma pauvre Lucette … De même, j’ai un blog depuis 12 ans, je n’ai jamais été sollicitée pour le moindre test ni partenariat … mais ça m’a apporté une ouverture sur l’univers des travaux d’aiguilles bien plus importante que si j’étais restée dans ma cambrousse, et ça c’est hyper précieux.
    Par contre, juste un truc, autant je suis ok avec le fait que la compétence n’est pas forcément affaire de diplôme, autant j’avoue que justement, quand j’achète un patron indépendant, pour lequel je suis prête à mettre un certain prix, j’en attends également de la qualité, au niveau du patronage notamment, tout autant que pour n’importe quelle marque. Car on voit souvent des personnes excuser certains défauts de patronage au prétexte que c’est un modèle indé … là-dessus j’ai la même exigence pour tout le monde … j’espère que ce n’est pas considéré comme de l’aigreur …
    Merci pour ce billet qui donne à réfléchir, à bientôt !

    Aimé par 1 personne

  12. Bien dit tout ca et c’est tellement vrai !!!
    Comme je ne recherche que bienveillance, partage d’une passion, j’essaie quand c’est possible de blacklister toutes les’ personnes aux propos malvenus !!!
    Récemment aussi on m’a demandé la copie d’un patron. J’ai refusé par respect pour la créatrice qu’elle soit pro ou pas peu m’importe, ce qui m’importe c’est de respecter son travail et quand on sait l’energie dont elles ont besoin pour mener leur barque et bien je suis Admirative !!!! Merci pour ton rappel à l’ordre j’espère que tu seras entendue !!!!

    J'aime

  13. Bravo pour cet article criante vérité. Ça remonte le moral pour la journée. Bonne continuation dans la couture qui est notre plaisir et je continue à vous lire et admirer ce que vous faite

    J'aime

  14. je te kiffe grave, tu as mille fois raison. quand on pense que les filles prennent sur leur temps libre pour faire des critiques acides…non mais oh  » va coudre plutôt que d’être mauvaise ». pfff si seulement pouvait y’avoir que des filles comme toi sur la toile (et sur mes chantiers vu que moi aussi je coule du béton). on ne se connais pas mais je t’embrasse quand meme!

    J'aime

  15. Ah lire ça de bon matin en me gelant le c.. dans ma voiture en attendant l’ouverture de la poste pour récupérer mon tissu pour le safran (Lol) m’a réchauffé le coeur……

    J'aime

  16. Tu as tout dit!
    J’évite la section « Sortie des patrons » sur T&N pour cette raison depuis quelque temps (les critiques virulentes et permanents de quelques unes alors qu’elles n’ont aucun projet publié sur le site me sidèrent).

    J'aime

  17. Hello Anne!
    Ton article donne à réfléchir… je t’avoue que je ne fais plus attention aux critiques non constructives, même si souvent cela me touche pour les créatrices. J’ai été élevée au Burda, que j’achete Presque toujours mais que je couds de moins en moins. Je préfère largement m’offrir un patron Inde pour faire bosser une petite marque, pour les explications et les schémas clairs et la facilité d’execution. Tu vois j’ai fait le tour des mes patrons Burda et la maison victor pour enfants, Ben j’ai acheté du ailé comme Marie et ikatee parce qu’il y a une différence. Après il y a des marques avec lesquelles j’accroche moins ou que je ńai pas encore eu l’occasion de tester. Quant aux tests justement, hahaha! J’indique d’entree De jeu que je ne serai pas objective, comme ça c’est clair!
    Enfin il y a d’autres sujets couture/réseaux sociaux dont tu as déjà parlé d’ailleurs, qui me chiffonnent (mais ensuite c’est le jeu du marketing dans notre petit milieu qui grandit), surtout depuis qu IG a changé le fil d’actualite Qui me fait perdre la plupart des comptes que je suivaient…
    en tout cas merci Anne pour ce billet que j’apprecie!
    Bises
    Celine

    J'aime

  18. Super article ! Merci de mettre des mots sur ce que tu n’es pas la seule à ressentir …. Et puis des le matin ça fait du bien de lire ce petit coup de gueule ! Alors comme dirait ma fille accro à Christina  » et vive la couture! Vive la couture ! Vive la couture  » !!! 🤣

    J'aime

  19. je dois avoir de la chance en ce qui concerne les personnes que je suis sur Instagram car je ne ressens pas vraiment tout ça …. suis peut être dans ma bulle … en tout cas couture = plaisir et bon moments partagés … cela doit rester comme ça … même s’il y a des râleurs partout !
    en tout cas ça va mieux en disant ce que l’on a sur le coeur !

    J'aime

  20. Merci pour cet article bien argumenté et franc qui me rappelle pourquoi ton blog compte parmi mes préférés. Comme je ne vais jamais sur T&N, j’ai plutôt l’impression sur IG de ne lire que des commentaires du genre « je suis crazy raide dingue in loooove » de tel ou tel t-shirt ou tissu, ce qui me fait souvent sourire, mais je préfère largement ça aux commentaires aigris dont tu parles, car tu as raison, la couture reste un loisir ! Au plaisir de te lire encore 🙂

    J'aime

  21. Alors même si je comprends ton propos, je vais me faire le mouton noir dans le flot de louanges et apporter un autre avis…
    Je ne pense pas être aigrie (du moins j’espère…), mais blasée oui sans doute un peu… 🙂
    Je fais partie de celles qui ne se retrouvent plus dans les multitudes de sorties de nouveaux patrons indépendants… qui ne trouvent plus d’originalité… Et alors, je n’aurais pas le droit de le dire ? On ne peut plus dire qu’on n’aime pas un patron ? C’est forcément être aigrie ou médisante ou je ne sais quoi sur les petits indeps ? Tous les mois sur T&N il y a un fil de discussion sur le nouveau burda, et les gens ne se gênent pas pour dire ce qu’ils en pensent, en bien, mais aussi bien souvent en mal ! Et donc là ça passe parce que c’est burda, c’est un « gros » donc on peut être « méchant », mais attention on ne touche pas aux « petits »… Ben non… Moi je pense que à partir du moment ou on fait du commerce et on essaie de vendre des choses, on doit s’attendre à avoir des critiques positives ou négatives, c’est le jeu ma pov Lucette… Ca ne m’empêche pas d’acheter une multitude de patrons indep (que je n’ai pas le temps de coudre d’ailleurs…) quand mon petit coeur fait boum (ça m’arrive encore…). Donc bon si maintenant on ne peut parler d’un patron que pour en dire du bien… ben finalement je vais peut être y gagner, parce que mon temps sur les réseaux sociaux va grandement diminuer…
    Quand au fait de ne pas être modéliste, et de faire des patrons chers… je n’ai jamais utilisé cette excuse des études de modélisme, mais j’avoue que quand j’achète un patron 15€, indep ou pas, modéliste ou pas… je m’attends à avoir un truc de qualité ! Donc quand je constate des erreurs ou des trucs qui ne vont pas, ou bien 2 versions sur un patron que tu ne peux pas combiner, ben ça me gonfle profondément ! Que la créatrice soit modéliste ou pas, que le patron soit tracé à la main ou pas, je m’en tape, mais par contre j’attends de la qualité ! Je n’ai pas un budget à rallonge, loin de là, donc oui je suis beaucoup moins énervée quand je constate un pb sur un patron que j’ai payé 5-8€ ou sur un magazine que quand ça arrive sur un patron à plus de 15€… Ben oui, je dois être trop près de mes sous… Je conçois qu’une créatrice doivent gagner sa vie, mais c’est comme dans tous les boulots, ça ne marche que si tu fais bien ton travail…
    Bref… je vais surement me faire lyncher, mais cette envie de vivre dans le pays des bisounours, ben ça me plait pas trop.. Ta dernière phrase me fait un peu bondir : « Si on n’a rien de gentil (ou constructif) à dire, on se tait ! »… le côté tout le monde il est beau tout le monde il est gentil… ben non… Je pense qu’on peut dire des choses, mêmes négatives, pas forcément constructives, sans pour autant lyncher la personne en face, et sans pour autant se faire lyncher (ben oui, dire qu’un patron ne nous plait pas c’est pas gentil, c’est pas constructif, mais c’est pas forcément méchant non plus)…
    Sur ce, je vais continuer à lire ton blog, et certains autres que j’apprécie toujours… et vais me faire encore un peu plus discrète dans ce monde merveilleux de la couture, où je ne trouve plus trop ma place… 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou ^^
      je ne pense pas que tu te fasse lyncher, rassure toi, je pense qu’on peut tous avoir des avis différents sur a peu près tout mais je pense qu’il y a une façon de le dire et des critiques qui sont malheureusement inutiles. Il y a une différence entre dire « Je n’aime pas vraiment la dernière jupe de RDC, cette ouverture c’est pas mon style et j’ai peur que ça remonte trop haut » et « Il faut être jeune pour porter des choses aussi mémère », qui pour moi n’apporte rien.
      Quand hier j’ai lu sur TN « La créatrice est une tailleuse pro qui fait ce qu’elle aime et sait bien faire, pas une bloggeuse tendance mal dégrossie…Bref, une marque que je suis avec attention. » Je suis désolée mais je trouve ça … ben … j’ai même pas les mots ! Il y a critiquer au sens faire une critique et être dans la pure médisance. Si a chaque sortie de patron on se cantonne a « il y a la même chose dans Burda/LMV/etc » alors que a priori ce n’est pas le même public qui est visé ça ne fait rien avancer.

      En ce qui concerne les prix et les erreurs, je suis d’accord, ça arrive parfois et c’est rageant. Mais c’est la qu’interviennt les remarques constructives 😉 les marques qui ont souvent tendance a faire des erreurs ont été « critiquées » (au hasard RDC et ACM) et la je trouve que ça va plutôt dans le bon sens, celui de l’amélioration de la marque. De toute façon dans une économie de marché, ceux qui ne produisent pas un bon rapport qualité/prix ne sont pas destinés a survivre très longtemps. Mais je trouve ça dommage de mettre tout le monde dans le même sac.

      Pour finir sur la conclusion, je suis d’accord avec toi, certaines choses peuvent ne pas être au goût de tout le monde, et j’ai pas de problème avec ça. Mais dans ce cas, il y a des remarques a éviter genre :
      -« Pour reprendre le hashtag de *machinchose* : #jememmerdegrave en regardant le lookbook »
      – « … des photos hyper léchées sur des anorexiques, avec des poses improbables. »
      -« Bis repetita : #jememmerdegrave (copyright *machinchose* ) et je trouve le tout #graveringard. Merci aux indés pour leurs efforts soutenus d’épargner ma carte bancaire »
      etc etc a l’infini. Ça n’apporte rien, c’est « méchant » gratos et ça dénigre le travail des autres. Voilà ^^ en soi je suis plutôt d’accord avec toi mais il y a une affaire de proportion a garder en tête et se dire que si on ne le dirait pas en face a la créatrice, ce n’est peut être pas la peine de l’écrire (il ne faut pas croire que personne ne lit …).
      .

      J'aime

      1. Dis comme ça je comprends un peu mieux 😉 Je n’ai pas lu le genre de commentaires que tu donnes en exemple, et je conçois que ça ne doit pas être agréable à lire… Mais comme tu dis : « je trouve ça dommage de mettre tout le monde dans le même sac »… 😉 En lisant ton article, j’ai vraiment eu l’impression de lire « si vous n’aimez pas, taisez vous ! »… et ça ben non ça me plait pas.
        Quant aux remarques constructives, bien souvent quand on ose en faire, on se retrouve avec l’armée des adoratrices qui nous tombe dessus et qui ne peut admettre qu’on remette en question un tant soit peu le travail effectué par la créatrice adorée ! (je sais de quoi je parle, ça m’est arrivé récemment…), donc bon à la limite je pourrais faire un article complètement opposé au tien en l’intitulant « les couturières manquent-elles d’esprit critique ? », mais ça reviendrait également à faire des généralités… 😉
        Allez, je m’arrête là… peace and love 🙂

        J'aime

  22. Bravo Anne je partage tout ce que tu dis! J’ai 57 ans (bouh! Une vieille!!!) Et je fais de la couture depuis l’âge de 16 ans en ayant eu la chance d’avoir eu des cours (à l’époque on pouvait passer l’option couture au bac!) Et maman et mes grands mères m’ont bien aidée aussi car à cette epoque la couture c’était courant! Et par contre J aurais adoré avoir 30 ans maintenant car il y a internet! Et je trouve génial ces échanges, on n’est plus seule dans son coin avec Bubu, Simplicity, Vogue et jen passe… Et jadore encourager celles qui débutent car avoir une passion peut tellement aider dans la vie! Et ces créateurs indépendants, c’est une ouverture sur autre chose, un autre regard et c’est tellement super même si je ne trouve pas toujours ma taille!!!Bref, il faut rester curieux et garder l’esprit ouvert et crois moi j’ai encore l’impression d’avoir 30 ans! Donc toutes ces personnes qui critiquent, sont aigries, etc…ce n’est pas pour moi! Belle journée! Béné BGM59

    Aimé par 1 personne

  23. A reblogué ceci sur ChebiWomanet a ajouté:
    Une fois n’est pas coutume, je « reblog » (avec son autorisation) cet article publié par Anne hier sur son blog Un Chas Un Chas.
    Je suis Anne depuis quelques temps déjà car, outre ses créations et ses photos toujours de grande qualité, c’est une couturière dont j’apprécie l’objectivité et le franc parler.
    Je vous laisse lire son article, je n’ai rien à ajouter, tout est dit !
    Merci Anne !
    Bonne journée
    Sylvie

    J'aime

  24. « Si vous faites un gros gros complexe, aller faire un tour chez le psy ou à la salle de sport. »
    Celle-ci va me faire la semaine je pense, cette phrase est merveilleuse, c’est exa-cte-ment ça !

    « Si on n’a rien de gentil (ou constructif) à dire, on se tait ! »
    Je plussois à 100%. Je ne comprends pas comment on peut perdre son temps à suivre des comptes que l’on n’apprécie pas et ensuite passer son temps à les critiquer…

    « C’est pas original… »
    C’est le seul point sur lequel je suis plus nuancée : il m’arrive de plus en plus de penser qu’un patron n’est pas original.
    Pour ma part je ne compare pas à Burda mais je trouve qu’il y a des vagues de patrons qui sortent en ayant tous des caractéristiques communes parce que tel ou tel détail est à la mode. Parfois un patron sort et de mon point de vue il est semblable à un autre qui existe déjà, je n’en vois pas l’intérêt.
    Donc quand je pense « pas original », ce n’est pas dans le sens « excentrique » mais dans le sens pas « unique/novateur ».
    Je ne sais pas si j’arrive à être clair.
    Par exemple la mode semble être au haut asymétrique qui se ferment avec des petits boutons sur un coté….et bien depuis quelques mois on ne compte plus le nombre de robes/hauts qui reprennent cette caractéristiques.

    J'aime

  25. Je suis tellement d’accordavec ton article. Pour ce qui est du négatif pour être méchant, je pense sincèrement que ce sont des personnes à plaindre, parce qu’il y a forcément quelque chose qui cloche dans leur vie pour déverser du négatif pour juste leur loisir.
    Ceci étant, je comprends et partage l’avis de Béatrice, laissons la liberté d’exprimer le fait qu’un modèle ne nous plaît pas, de manière courtoise, ou qu’un modèle a des défauts. Car quand on paye 15€, l’agacement d’une erreur (humaine bien sûr) peut sortir dans l’émotion, et qui plus est avec l’instantané des réseaux sociaux.
    Merci de t’être exprimée, car nous sommes beaucoup à partager ton avis. Un peu dans l’émotion aussi, non? 😉

    J'aime

  26. Bravo à toi! Je découvre depuis 1an la sphère couturesque, j’ai un petit blog ou il n’y a pas un passage de ouf mais comme tu dis , j’aime faire partager mon expérience, mes boires et déboires, essayer de s’entraider au final! En tous les cas, j’ai dévoré ton article et je suis totalement en accord avec toi! Belle journée

    J'aime

  27. complètement d’accord avec toi. personnellement je suis reconnaissante aux personnes comme toi qui prennent le temps de partager leurs essais, réussites, échecs, coup de coeur…ce que je ne fais pas! pour la qualité des patrons par contre à tarif égal il y a quand même parfois de grosses différences ne serait-ce qu’en termes d’erreurs dans les livrets ou sur les planches. et je pense que c’est quand une question de respect du consommateur que de proposer des erratums ce qui n’est pas toujours fait (de la même manière qu’on demandera à l’architecte qui a oublié de dessiner la porte d’une maison ce qu’il a foutu) et de modifier ce qui ne va pas quand il y a réimpression du patron. que l’on se trompe ça arrive à tout le monde, par contre quand 10 bloggueuses signalent une erreur et que rien n’est fait pour prévenir les acheteurs suivant, je ne trouve pas ça très professionnel.
    Mais après c’est toujours une question de choix en effet, si on adore le style on passera plus facilement sur les me***ouilles qui nous ont fait recommencer 3 fois. et globalement le « professionnalisme » va en grandissant, donc tout le monde progresse les créatrices comme les couturières et c’est tant mieux!

    J'aime

  28. Ton article m’a bien fait rire. Pour résumé mon point de vue, je pense que tout est dans la mesure et l’éducation. C’est comme quand on apprend à son enfant à dire « Je n’aime pas » au lieu de « C’est pas bon ». Il y a plein de patrons que je n’aime pas, ce n’est pas pour ça qu’ils sont mauvais. Par ailleurs, beaucoup de gens ont tendance à perdre leurs bonnes manières sur les réseaux sociaux car ils n’ont pas la personne en face. C’est assez étrange. Perso, je ne dirai jamais quelque chose à qq’un sur Insta que je ne pourrais lui dire en face… et pour finir, je dirais aussi que le succès fait toujours des envieux… et les envieux bavent souvent ! 😉Voili-voilou !

    J'aime

  29. J’ai été intriguée par le titre de ton article, et je l’ai trouvé vraiment chouette. Comme tu l’as dit il y en a pour tous les goût, on n’est pas obligé de tout aimer. Ca n’empêche pas d’avoir un coup de coeur de temps en temps sur des marques dans lesquelles on ne trouve pas toujours son bonheur. Et au pire on mets de côté pour plus tard ou on n’achète pas et tout le monde est content.

    J'aime

  30. Bonjour, je ne suis ni bloggueuse ni youtubeuse juste une petite novice en couture. Et j’adore ça. Le titre de l’article m’a intriguée. Je me suis dit couturière aigrie ?? Tiens, comment c’est possible ? Et en fait je partage complètement ton article et tes avis. J’ai été surprise de trouver autant d’indépendants dans ce domaine pour la créations de patrons, je n’en avais aucune idées. J’aime bien les magazines, j’en achète trop je pense. Mais pour avoir acheter des patrons de marque indépendante: la qualité du service autour du patron n’est pas le même: le cahier technique, les astuces, les conseils, les tutos vidéos pour ceux qui en font. Ces incroyable tout ce travail et je suis admirative. Et c’est tellement agréable. Alors pourquoi trouver et chercher du mauvais dans un loisir.

    J'aime

  31. je n’ai rien d’autre à ajouter à part que tout est dit et très bien dit, n’oublions qu’il y a bien pire dans la vie moi la couture me détend et me procure beaucoup de plaisir, et vive la salle de sport pourbpasser ses nerfs plutôt que les réseaux

    J'aime

  32. Je n’ai pas tout à fait la même impression que toi, mais c’est peut-être dû au fait que je sélectionne les couturières que j’ai envie de suivre? Le français est râleur, c’est bien connu, alors que certaines couturières soient râleuses est-il vraiment surprenant ? Je couds et tiens mon blog pour pouvoir partager, prendre des idées chez celles qui ont la gentillesse de laisser trace de leur passage et celles que je découvrent au fil de mes promenades virtuelles… je crois que cela s’arrête là, et je n’en demande pas plus. Bref, celles qui ne m’intéressent pas sur les réseaux sociaux sont aussi des personnes qui ne m’intéresseraient pas dans la vraie vie.
    Quant aux créatrices, je crois en effet qu’elles ne proposent pas toute la même qualité de patrons, mais c’est à nous en tant que cliente, de faire notre choix. Là encore, comme dans la vraie vie, quand je n’aime pas, je passe mon chemin.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s