Hé arnold ! / Vestiaire masculin

Pour commencer, je voulais vous remercier pour vos réactions super gentilles sur mon post précédent, j’ai essayé de répondre à tous les commentaires sur le blog (pas sur Youtube, j’avoue) mais ça m’a vraiment fait chaud au cœur et puis je me suis sentie moins seule 🙂 ce n’est que le début de la démarche et il y a du boulot mais je compte « documenter » ça au fur et a mesure et a mon avis vous en entendrez parler a nouveau bientôt. Faire toute cette démarche sur le blog, ça m’aide à poser les choses bien à plat et a y voir plus clair 🙂 

Patron : Arnold | La Maison Victor
Taille : M
Matériel : Boutons jean Mondial Tissu / 1.75m gabardine Rascol (coloris « beige foncé)

Si vous faites partie de la même génération que moi, le titre devrait tout de suite vous parler : Arnold, sa tête en ballon de rugby, son copain avec la coiffure de Marge Simpson … bref, les dessins animés du samedi matin ! Comment, je suis déjà hors sujet ?

107

LE PATRON

Comme pour tous les patrons homme cousus pour Florent jusqu’à aujourd’hui, Arnold vient de La Maison Victor et plus particulièrement du hors série 2017-2018 « Spécial Homme » : il y a 8 modèles couture et 1 tricot, et 4 modèles qui m’intéressent vraiment, a 8€ le magazine c’est largement rentable, je trouve … mais si vous en avez marre, ne vous inquiétez pas, bientôt je vais me mettre sur le livre « Couture pour hommes ».

Arnold c’est une chemise d’esprit militaire avec des poches a soufflets et à rabats, des épaulettes (supprimée sur ma version), empiècement, toussa toussa. C’est un projet classé comme « avancé » et je suis plutôt d’accord, ça nécessite d’avoir les bases de la chemise … et un peu de patience pour décalquer les 14 pièces et rajouter les marges partout ^^

12

LA COUTURE

Je crois que c’était la première fois  que ça m’arrivait avec ces patrons mais j’ai eu des galères ! Et le pire c’est que je ne sais toujours pas ce qui s’est passé :

  • L’empiècement dos est plus court que les devants (+ d’1cm – photos en dessous)
  • Le pied de col était plus court que l’ensemble empiècement+devant … bon déjà, c’était moche mais …
  • Les parmentures, au niveau de l’encolure, plus petite que la veste ! Aïe ! J’ai eu un gros gros moment de doute sur ma capacité a rattraper ça, d’autant plus que je me suis rendue compte au passage qu’il y avait un autre soucis avec le positionnement des poches qui étaient bien trop rapprochées par rapport aux photos.

20180729_183029.jpg

J’ai fini par découdre les poches, dégoûtée (ben oui, on dirait pas mais c’est presque ce qui prend le plus de temps pour bien les placer, faire de belles surpiqûres … au final c’est ce qu’on voit le plus !) et la patte de boutonnage. J’ai raboté les devants de quasi 1.5cm de chaque côté, en biais – en gros j’ai découpé un triangle 1.5cm au niveau de l’encolure et en venant mourir à 0 en bas des devants. J’ai recousu poches et patte de boutonnage, puis la parmenture.

J’aurais bien cousu les épaulettes mais j’avais découpé ce projet en février (!!!) et je l’ai cousu en août, autant vous dire que quand j’ai voulu redécouper des morceaux tout était parti à la poubelle depuis bien longtemps.

J’ai proposé à Florent de rajouter une poche en bas, j’avais dans l’idée de me rapprocher du style de la Tello de Pauline Alice (d’ailleurs c’est le même tissu/couleur différente) mais j’avais oublié que le Zip se trouvait en haut normalement ^^ Bref, j’ai bricolé un truc pas très jojo mais c’est tout ce que j’ai pu faire sans avoir de chutes. Niveau déco, une fois n’est pas coutume, j’ai trouvé un petit patch qui allait super bien avec et j’ai supplié Flo pour l’ajouter (je vous ai dit qu’il était minimaliste) avec moult débat sur sa position (manche ou poche) il a été thermocollé !

85

LE SEYANT

Bon, je vous avoue que Florent n’est pas fan du style. Je crois que malheureusement je suis tombée dans « je couds ce que j’ai envie qu’il porte et pas ce qui lui plait » car depuis il ne l’a jamais porté … on verra au printemps quand le temps sera moins polaire si cette veste trouve finalement grâce a ses yeux, sinon ça partira avec le tri … et pour la suite, je ferais ce qu’il veut !

63

10 commentaires

  1. Bravo pour ton obstination, elle fait très pro cette veste quand même. Et le patch change tout ;-). Je n’ai jamais rien cousu pour mon copain mais avant de lui tricoter un pull je lui montre toujours le modèle et la laine, hors de question de passer autant de temps sur un truc jamais porté! mais c’est vrai qu’il y a des modèles tellement tentant… hâte de lire la suite de tes aventures!

    J'aime

  2. Cette veste est très réussie et quel travail au niveau des poches; j’admire. en demie saison cette veste doit être plus facile à porter, j’ai confiance il la portera !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s