Mirambell

Patron et Marque : Mirambell| Pauline Alice
Taille : 44
Matériel : Lin-coton du marché d’Antony

L’année dernière, lors de la sortie des patrons de Pauline, je crois bien ne rien vous avoir présenté : j’avais testé la robe Lliria mais le fit n’était vraiment pas bon sur moi (forcément, quand tu fais le double du poids du mannequin, il faut pas s’attendre au même résultat). Mais j’avais adoré la jupe Mirambell sur les photos de présentation et en février, lors de l’Aiguille en fête, j’en ai profité pour acheter quelques patrons qui manquaient à ma collection (oui, j’ai aussi pris le hemispheric)(vivement l’hiver hein).

Le printemps arrivant, j’ai profité d’une petite semaine de vacances du mois de mai pour découper et coudre Mirambell.

mirambell4

LE PATRON

Mirambell c’est une jupe à plis plats, qui existe en deux versions (ou plutôt 4) : une version boutonnée devant ou zippée derrière et en deux longueurs. Pour ma part j’ai choisi la version B soit boutonnée devant et longueur genou. Tout le charme du patron réside à mon avis dans les plis, dont la longueur varie pour épouser le corps.

J’étais assez surprise de constater qu’il y a 4 planches dans le patron ! En fait les poches sont différentes et les devants et dos ne sont pas représentés sur les mêmes planches : bel effort de clarté donc.

Une fois n’est pas coutume, j’ai coupé la jupe en 44 soit une taille de plus que ma taille habituelle puisque j’ai pris un peu de gras ces derniers temps, réparti de manière très sympathique sur le ventre et le haut des cuisses.

mirambell10mirambell5

LA COUTURE

Je n’ai pas rencontré de soucis majeurs lors de la couture (pas de soucis du tout en fait). En revanche, j’ai parfois un peu dévié des instructions (mais jamais bien loin) :

  • Etant donné mon choix de tissu (un lin-coton assez rigide), j’ai décidé de n’entoiler qu’une seule ceinture
  • Les plis sont censés être simplement surpiqués, genre formés au fer et hop surpiqué … bon j’ai même pas essayé ! pour ma part j’ai tracé les plis au stylo frixion, je les ai formé au fer, je les ai cousus et j’ai surpiqué ensuite. Histoire que tout soit au bon endroit.

Petite difficulté en revanche pour placer le dernier bouton à cause de la forme de la ceinture. Si on superpose les deux pattes de boutonnage, les ceintures ne se superposent quasiment pas, dur dans ces conditions de faire quelque chose d’optimal. J’ai donc fait la dernière boutonnière horizontale pour pouvoir glisser le bouton au max et j’ai cousu le second bouton « désaxé » par rapport aux autres afin de rattraper l’alignement.

mirambell9

LE SEYANT

Aucun regret concernant le changement de taille : il me reste quelques centimètres de marge mais c’est important de se sentir bien avec une taille haute (histoire de ne pas avoir le bide scié en deux après le goûter).

En revanche mon choix de tissu (pourtant dans la liste des tissus préconisés) me parait moyennement judicieux car assez raide, je trouve l’effet pas forcément joli sur le bas/côté de la jupe. Idem, je pense qu’une viscose, sauf sur une brindille ne rendrait pas forcément justice au modèle au niveau des hanches (enfin sur moi). Peut être un chambray ou une gabardine … Et puis malheureusement ayant la taille marquée et les hanches prononcées, je ne sais pas si c’est la forme qui me va le mieux.

mirambell8mirambell