Lilas, les allergies de printemps

Patron et Marque : Lilas| Delphine et Morissette
Taille : 42
Matériel : 1.75m de seersucker Cousette ref. Alen

L’avantage d’avoir un blog, ce n’est pas d’avoir plein de tissus gratuits (LOL hein, c’est une blague) mais c’est de pouvoir se pousser, se motiver à sortir de ce qu’on pourrait coudre par « habitude ». Evidemment, tout le monde n’est pas du même avis mais moi j’adore aller chercher du côté des marques que je ne couds pas (ou peu) ou qui m’attirent modérément à la base et voir si je peux en sortir un truc qui me plait (spoiler : il y a toujours une pièce qui finit par faire de la persistance rétinienne).

Si je suis restée de marbre l’année dernière (ou ces 2 dernières années ?) devant la déferlante de nouvelles marques c’est parce que objectivement il y en avait trop, ça me saoulait et puis c’est pas parce que j’aime découvrir de nouvelles choses que j’ai envie de coudre n’importe quoi parce que c’est tout-beau-tout-neuf et que ça vient de sortir.

Bref, tout ça pour dire que parfois on a de bonnes surprises. Et parfois non. J’veux pas gâcher le suspens, mais là, ça l’a pas fait. Pourtant, Delphine et Morissette c’est pas vraiment une nouvelle dans le #patterngame : on a vu se multiplier comme des lapins des brunes et des blondes pendant des années. A l’époque j’avais cousu la Rousse, mais étant donné que le fit n’était vraiment pas bon, je ne vous en avais pas parlé. Pas plus échaudée que ça, et ayant vachement envie d’une robe chemise pour l’été, j’ai acheté Lilas, patron proposant Chemise et Robe.

lilaslilas6lilas5

LE PATRON

On va commencer par la forme, puisque c’est ce qui pêche (honnêtement en lisant certains blogs, je me dis que je suis la seule à avoir un problème ?).

Les patrons ne sont vendus qu’en PDF, ce qui n’est pas une tare mais :

  • Des PDF à découper et scotcher ET ou les pièces se superposent ? WTF ? Je pensais que le concept même du pdf c’était de pourvoir le découper direct et le réimprimer au besoin ? Certaines m’ont avoué sur IG imprimer directement 3 versions du patrons pour ne pas avoir a décalquer … ^^
  • La planche est dessinée à la main, ce qui là non plus n’est pas une tare MAIS les dégradés de couleurs ce n’est pas très pratique si vous imprimez en  noir et blanc à la maison (ce n’est pas mon cas mais je préfère vous le dire). De plus il n’y a pas un seul endroit sur la planche où est écrit quelle couleur correspond à quelle taille (alors que bon ben ça a priori, ça peut se superposer sur une pièce sans être gênant), il faut aller chercher dans les instructions.
  • Un pdf, ça se corrige. Une erreur dans un patron ça arrive. Sur un patron papier, pas facile de corriger et je comprends qu’il y ait des erratums. Sur un patron PDF en revanche, quand il y a deux pièces fausses (soit deux pages à reprendre sur le total, hein) et que c’est seulement écrit dans les instructions, je trouve qu’on est en dessous du service minimum (surtout que avec ses 8€, niveau prix on est dans la moyenne du marché). Un coup de bol que, pour une fois, j’ai tout lu avant de commencer ! (Je commence a être disciplinée). Ça m’a aussi permis de savoir qu’il n’y avait pas de pièce pour la patte de boutonnage et qu’il fallait la tracer soi même (attention si vous pensiez que tout passait en jouant à Tétris) …

Et dans la même veine, il n’y a quasi aucun crans de montage sur le patron (2 -3 max ?).

lilas2lilas3lilas11

Alors je ne sais pas si je suis particulièrement mal tombée avec ce patron, si c’est juste un gros manque de bol mais clairement je trouve la qualité de la planche très moyenne ce qui est dommage car ça ne me donne pas du tout envie de retenter le coup, alors qu’il y a des modèles qui me plaisent (blouse Flamenco, je pense à toi)(ou à la petite jupe Désinvolte).

Sinon, Lilas c’est une (robe-)chemise plutôt ample : les devants et dos sont froncés, pas de pinces. Tous les « codes » de la chemise sont là : col et pied de col (les pièces sur lesquelles il manque 3cm …), bracelets de manches et pattes de boutonnage.

lilas12lilas9

LA COUTURE

J’aimerais vous dire que l’expérience D&M s’est améliorée lors du passage à la couture mais … ben pas trop quoi.

Les instructions sont plutôt sommaires et sans schémas ou photos (par contre il y a 6-7 lignes « découper les devant, découper les manches » etc. dont je n’ai pas trop compris l’intérêt). Là encore c’est un choix que j’ai un peu de mal à comprendre ; d’autant qu’il y a un pas-à-pas photo sur le blog de la marque. Quelle est la difficulté a intégrer ce pas-à-pas aux instructions ? Comme ça, si on veut un truc complet on l’a, si on a pas internet, on a quand même des explications convenables et si on ne veut pas l’imprimer on ne l’imprime pas … sans compter que le pas-à-pas lui même n’est pas complet au sens où il ne présente que les étapes jugées « compliquées ».

Bref, je n’en suis pas à ma première chemise et c’est tant mieux, parce que monter une manche c’est peut être pas compliqué mais quand on n’a aucunes indications (ni cran, ni texte) de où est le dos et où est le devant, ben on se sent un peu con. La couture n’a pas été un calvaire non plus, mais c’est assez contrariant de devoir sans cesse se poser des questions (sens de l’empiècement, sens des manches).

A noter également que la chemise n’est pas doublée au niveau des empiècements, ce qui est dommage car les finitions seraient quand même plus propres.

lilas8lilas7lilas10

LE SEYANT

Au bout du tunnel, on obtient une chemise plutôt loose, ajustée aux manches (#teamgrosbras, à 2cm près je ne passe plus dedans).

A la base je voulais faire la version robe mais après avoir coupé le haut – rallongé de 35cm – il a bien fallu que je me rende à l’évidence, ça ne passait pas dans mon coupon.

Je ne suis pas certaine que le seersucker soit ce qui aille le mieux à cette chemise car ça crée pas mal de volume dans le dos et au niveau de la jonction épaule et je trouve ça un peu bizarre (ou alors arrêter les fronces dos 5-10cm avant le bord ?).

Elle est légère et agréable a porter, pas transparente, j’ai déjà recommandé ce tissu pour faire une chemise à Florent.

Pour résumer je suis plutôt contente du rendu final mais je trouve vraiment dommage le manque de soin apporté au produit, qui le dessert complètement (et l’image que j’ai de la marque également).

DSC03097