Iris, le début du printemps

Patron et Marque : Iris | Slow Sunday Paris
Taille : 40?
Matériel : Viscose Henri Henriette

Si l’année dernière vous aviez internet et un œil sur Thread and Needles ou Instagram, vous n’avez sans doute pas pu échapper à la déferlante – que dis-je, la trombe marine « Slow Sunday Paris ».

Bon je ne vous cache pas que si je vous en parles seulement maintenant c’est parce que les patrons me laissaient de marbre … et puis le sujet a déjà été abordé mais l’année dernière il y a eu tellement de nouvelles marques : trop de choix tue le choix ! On ne savait plus ou donner de la tête … et moi dans ces cas la je préfère faire avec ce que j’ai ou que je connais. Mais la je me réveille doucement (je couds le pantalon Jumpy de Ready to Sew et la Janis me tente bien … des chouchous chez les nouveau ?).

137

Toujours est-il que le CSF est l’occasion de faire des découvertes « en vrai ». Le stand de SSP était quasiment en face de celui de Pauline et Henriette et le dernier jour, je suis allée faire un petit tour. Je dois dire que visuellement c’était plutôt pas mal, le décor se résumait à un portant rempli des modèles cousus … dans des couleurs coordonnées, et ça c’est la classe 😉 J’ai tergiversé entre le haut Iris, vu et re re re re revu et la chemise Alysse aux manches et à l’empiècement incertain. J’ai finalement misé sur une valeur sûre.

Il faut dire que les patrons SSF sont jolis :

  • Le packaging déjà, qui fait très « quali »,
  • La planche, très lisible et avec marges de couture incluses,
  • Les explications avec un pas à pas photos. J’ai l’impression que de plus en plus de marques se lancent dans ce type d’explication à la place des schémas « traditionnels ». Vous en pensez quoi ? J’avoue que a priori je suis assez séduite mais je ne sais pas si c’est toujours vraiment compréhensible, par exemple si le fil de la couture ne ressort pas sur la couleur du tissu ? Je me dis qu’il y a certains détails ou un schéma est peut être plus parlant ?

265

Toujours est-il que vu l’absence de difficulté de la chose, je me suis passée des explications et … j’ai oublié d’entoiler les parmentures. Ça m’agace, ce genre d’oubli ! D’autant que le col se tient beaucoup moins bien maintenant.

Sinon je confirme qu’on atteint le niveau zéro de la difficulté, même s’il faut prendre son temps pour bien faire des arrondis des manches. Au final on obtient un top parfait pour le printemps et parfaitement travail-compatible. Je valide. Il aura des petits frères ^^

Le tissu vient de chez Henri Henriette (acheté au CSF aussi), j’ai été voir mais il n’est plus disponible, en revanche elles ont un tas de viscoses aux imprimés tropicaux du plus bel effet, je vous laisse juger par vous même …

984