Sarah Shirt

Patron et Marque : Sarah Shirt| By Hand London
Taille : 8-12
Matériel : 2,25m de viscose (Cousette),
boutons (La boutique du parc ; Bonny sur Loire),
du thermocollant.

SONY DSC

Aujourd’hui je reviens avec le 1er épisode de la saga de la chemise ! Je vous explique le concept : Vous connaissez mon amour invétéré pour les chemises et chemisiers (Johanna, Archer, Juliette …) mais ces derniers temps j’ai récidivé version x3 avec Mélilot (DD), Murmure (ACM) et Sarah (BHL). Je vous propose donc un article « normal » sur chacun de ces projets suivi d’un article « bilan » de tous ces patrons : mes préférés et pourquoi, ceux que je ne referais probablement pas, les petits trucs appris au fil du temps (bon il ne devrait pas en avoir tant que ça, je continue de monter mes manches à l’envers une fois sur deux). Bref, si le programme vous dit on va commencer aujourd’hui par Sarah. Si d’autres patrons vous intéresse n’hésitez pas a m’en faire part. La « saga » sera sans doute coupée par d’autres articles mais disons que j’aimerais la finir pour le mois de juin !


J’en profite aussi pour vous dire que a partir de maintenant une bonne partie des photos sera prise par moi, ce qui vous permet de faire connaissance avec ma télécommande et mon mur blanc à la peinture craquelée 😉


Sarah c’est le dernier patron de By Hand London : comme vous le savez (ou pas) les filles ont cessé de vendre des patrons papiers et ont repris un vrai job faute de vente 😦 ce qui ne les empêche pas de sortir de nouveaux modèles en PDF régulièrement. Sarah est de celui-là et j’avoue que même si les packaging étaient super jolis, je préfère avoir mon patron imprimé sur du vrai papier (que en plus je peux découper direct ^^) que sur du papier de soie comme c’était le cas avant. En plus dans le PDF il y a aussi le format copyshop donc si vous avez un traceur sous la main vous économisez même la phase scotch.

SONY DSCSONY DSC

Le patron est un chemisier assez « fifille » avec un col claudine (2 versions – un rond et un « pointu »), des manches bouffantes (il y a aussi une version manche courte) et a une forme très évasée. La forme épouse vraiment le corps mais il n’y a pas de pinces, simplement des plis plats au niveau des empiècements épaules et dans le dos. Autant dire que le choix du tissu est primordial pour ne pas ressembler à une montgolfière (ou du moins limiter cet effet). Pour ma part j’ai choisi une viscose (ce n’est pas une surprise, vous savez que j’adôôôôre la viscose, d’ailleurs c’est la matière de toutes mes dernières chemises). Celle-ci vient de chez Cousette, est légèrement texturée et a un tombé assez lourd.

SONY DSCSONY DSC

Les instructions sont en anglais mais je dois dire qu’avec les schémas on s’en sort bien ! J’ai appris une nouvelle technique pour réaliser la patte de boutonnage que je trouve assez facile avec un rendu propre sur l’intérieur. Pour la réalisation de l’empiècement, pareil, en une couture la finition est propre à l’intérieur comme à l’extérieur mais ici rien de neuf sous le soleil, j’avais déjà vu ça en testant l’un des nouveaux patrons de Pauline (mouahahah ^^). En fait l’empiècement dos se coud normalement (pièce dos en sandwich dans les empiècement) mais quand vous arrivez aux morceaux de devant vous les glisser dans l’empiècement pour prendre en une couture les 3 couches (j’ai l’impression que c’est totalement obscur comme explications alors que en vrai c’est simple).

Sinon on retrouve les classiques : fente indéchirable, boutonnière, col … Idem le montage du col nécessite un peu de couture à la main pour un rendu propre (mmmph, ça tombe bien j’adore ça) mais le résultat final en vaut la peine et pour ma part je trouve que ça change un peu des cols avec pieds de col.

SONY DSCSONY DSC

Honnêtement j’ai peu de choses à dire, pour une fois un patron BHL me va sans retouches ^^ concluons donc sur le rendu : alors je suis un peu perplexe (comme souvent) je trouve que portée simplement il y a une petite tendance « chemise de nuit » old school qui s’en dégage et clairement c’est pas l’effet recherché … Mais dans le jean ça va mieux, on évite le côté mémérisant et puis la coupe permet d’avoir vraiment un effet bouffant. Pour les manches rien à dire, elles sont à la bonne longueur. Reste le cas du col claudine, qui tient un peu trop bien en place a mon goût quand les 1ers boutons sont ouverts (c’est-à-dire qu’ils seraient fermés ça serait tout pareil comme la patte de boutonnage est un peu rigide, reste à voir si porté un peu ça se détend).

SONY DSCSONY DSC

Les +
+ Patron complet
+ Sew along sur le blog BHL 
+ Quelques techniques sympas qu’on retrouve peu en construction de chemises
+ La forme originale et féminine
+ Le format copy shop

Les –
– C’est tout en anglais (mais il y a des schémas très bien)
– Attention c’est un modèle qui n’est pas adapté à tous les tissus !!

Avis général
C’est un patron que j’envisage de refaire mais peut être avec un tissu encore plus léger pour pouvoir blouser mais sans créer trop de volume au niveau des hanches. Je n’avais rien de similaire dans ma garde robe et j’ai vu très peu de patron indé se rapprocher de ce modèle. Après il faut apprécier le style très marqué.

SONY DSC