Bouton d’or

Patron et Marque : Ninot| Pauline Alice
Taille : 38
Matériel : Coupon Malhia Kent, Biais et bouton La Droguerie

Il y a des soirs comme ça, ou allongée dans le canap’ de mon airbnb je me dis que SI SEULEMENT je pouvais faire des articles avec juste des photos. Non pas que j’aime pas écrire, au contraire, celles qui me connaissent savent à quel point je parle, je parle, je parle et donc ce blog c’est l’occasion de parler à plus grande échelle ^^ (et il y en a que j’ai saoulé ce soir)(apparemment c’est étonnant que je n’ai pas besoin de reprendre mon souffle plus souvent).

SONY DSC

Bref, je vous le disais la dernière fois, j’ai repris le travail lundi (YAY!)(plus que 3 mois moins 3 jours de période d’essai) et depuis j’ai l’impression, en rentrant le soir, de m’être fait rouler dessus par un échelon de tombereaux toute la journée. Cela dit j’ai aussi cette impression le matin. Du coup, grosse flemme de faire des articles et Dieu sait que j’en ai en stock pourtant ! Soyons donc complètement zinzin, ce soir je ne serais pas couchée pour 22h mais je vais vous parlez de ma Ninot !

SONY DSCSONY DSC

Ninot (ça se prononce Ninote si jamais on vous demande, et le nom vient des statues en bois brûlées à Valence chaque année pendant les « Fallas »)(ET NON CE N’EST PAS UN PATRON POUR ENFANT MALGRE LE DESSIN – j’ai du répondre à cette question genre 1 milliard de fois au CSF ^^) donc je disais, Ninot c’est un patron de petite veste, à la base. Mais un peu comme avec un Quart Coat on peut faire un perfecto, avec Ninot vous pouvez faire un manteau. C’est l’un des rares patrons de Pauline que je n’avais pas testé mais que ma sœur m’avait offert à Noël 2014. En fait sa version manteau m’avait beaucoup plu et me paraissait relativement « rapide » et « simple » à faire – pour un manteau, hein, qu’on s’entende, c’est pas non plus une jupe plissée.

SONY DSCSONY DSC

Technique
En terme de choix et compte tenu du tissu, j’ai décidé de faire assez simple : pas de bracelets de manche ni de boutonnières passepoilées. Pas de col (plus de tissu). Autant que je me souvienne tout s’est bien passé, même la pose du biais. Je n’ai pas trop regardé les explications mais je sais que des tutos photos sont disponibles pour les points techniques sur le blog de Pauline.

Pour info j’ai rallongé le manteau d’environ 25cm, mais entre les marges de coutures et le pli pour l’enforme intérieure je trouve que c’était trop juste (je mesure 1,67m tout pile).

J’ai choisi les boutons ton sur ton et rétro histoire de rester dans le style 😉

SONY DSC

Tissu
Aaaaaaaaah oui, ça pique les yeux. J’adore. J’adore un peu moins l’effet « bouton d’or » constaté sur les photos, à savoir le menton jaune, ce qui est légèrement grossissant (mais si, quand on était petit on se collait un bouton d’or sous le menton et si ça se reflétait ça voulait dire qu’on aimait le beurre)(il y a pas que en Bretagne qu’on fait ça, dites ? Même si c’est vrai que le beurre c’est sacré ^^). 

Le coupon provient une nouvelle fois de chez Malhia Kent (acheté pour même pas  15€ je dirais) (le meilleur conseil donné par Annie Coton si vous allez chez MK : il faut déplier les coupons !!!)(mon conseil : il faut ACHETER les coupons !!! – si un truc vous plait vous ne le reverrez jamais et ça ne coûte quasi rien).

J’ai un peu joué à Tétris pour faire tout rentrer (surtout les parementures). Le tissu est un tissage un peu « paille » mais doux, qui se repasse bien au sens ou on peut écraser les couture, moins bien au sens ou il a fondu à 3 reprises sans raison (genre « là je fonds mais il y a 1/4 de seconde à 15cm non »), rien de dramatique, ça s’est produit à l’intérieur et ce n’est pas très visible. Pas d’effilochage de psychopathe à signaler mais j’ai quand même tout passé à la surjeteuse.

Je n’ai pas thermocollé toutes les pièces mais ça aurait pu être fait je pense, histoire de lui apporter un peu plus de tenue.

SONY DSC

Les +
+ Peu de pièces
+ Montage simple : tous les points « difficiles » peuvent être enlevés ou simplifiés (poches et boutonnières passepoilés, bracelets de manches …)
+ Passe dans peu de tissu
+ Rapide (une journée)
+ ON ME VOIT DANS LE NOIR

Les –
– La martingale qui baille dans le dos si elle n’est pas cousue sur la pièce dos
– La doublure sans « petit pli » (les RDC addicts me comprendront) – j’ai tenté le bricolage mais c’était moyen
– Le tissu qui fond, mais de manière totalement aléatoire
– Un peu court à mon goût finalement
– Couleur salissante

SONY DSC

Avis Général
On ne va pas se mentir, niveau portabilité j’ai fait mieux ^^. Pour autant j’adore son éclat et la forme ultra simple et efficace (vous me direz, ça vaut mieux vu le tissu). Ma sœur m’a demandé le même pour Noël et vous verrez, le résultat est complètement différent. Je pense que je vais en refaire un en lainage marron, plus long (on voit trop mes cuissots à mon goût) et essayer le col en fourrure vintage de ma grand mère avec.

Je pense que c’est un patron avec pas mal de potentiel et qui reste relativement simple pour se lancer dans les manteaux (à titre de comparaison, j’ai cousu le Montaigne de ACM à la fin des vacances et je l’ai trouvé beaucoup plus difficile).

SONY DSC

_________________________

Je ne pouvais terminer sans vous souhaitez une bonne année 2016 ❤  un énorme merci pour tout ce que vous m’avez apporté au travers du blog en 2015, qui était une année vraiment pas simple ! J’en profite pour inaugurer aussi le nouveau design, retour à la sobriété 😉 bisous

_________________________

PS : Du coup je ne voulais pas écrire et j’ai fait un roman. Chassez le naturel, toussa … Et le retour de la photo débile 😉SONY DSC