L’interminable et terminé manteau Burda

Après les (avant) derniers post de Clo et Sandra sur l’intérêt (ou l’envie) de blogguer je me suis rappelée qu’au début de mon blog j’avais une sorte de plan que je suivais (avantages, inconvénients, etc…) que j’ai laissé tomber au fur et à mesure. Je suis une fille assez brouillonne parfois et ma chef m’a toujours dit, pour mes rapports : « Des phrases courtes, une idée par phrase. N’oublie pas que tu écris pour des garçons, fait simple.» Je pense que même si je ne peux pas m’empêcher de blablater un peu il est peut être utile pour tout le monde (?) que je retrouve une trame qui vous permet de trouver une information précise si vous en chercher une. Je me suis donc décidée à revenir au « + » et «-» même si parfois cela peut être réducteur. Il y aura donc un « avis général » sur le patron car je sais que même si un patron à beaucoup de défaut, ça ne m’empêche pas toujours de le refaire !

_______________________________________

Entrons maintenant dans le vif du sujet ! Attention, post avec un million de photo à l’intérieur (on est à 2 doigts de la crise de mégalomanie) … J’ai profité du beau ciel bleu qu’on avait à Rennes pour vous faire quelques photos de la ville.

Sans titre 9p

Marque et modèle : Burda 08/14 – Manteau 128
Taille : 84
Métrage et fourniture : Deux fois plus que ce qu’il fallait (j’ai brûlé les deux devant)(oui madame, les deux) en lainage léger à chevrons – à la base 245 en 150
165 en 150 de tissu de doublure

DSC07155

Bref, aujourd’hui je vais vous parler de l’infinissable manteau Burda ! Quand je l’ai vu dans le numéro du mois d’aout j’ai tout de suite craqué : pour une fois, il n’y avait pas besoin de faire preuve d’une montagne d’imagination pour l’imaginer porté (non parce que les stylistes Burda parfois …). Je suis plutôt fan du style oversize et du look général alors aussitôt repéré, aussi découpé. Comme tissu j’ai choisis un lainage léger marron à chevrons et une doublure orange à reflets et à pois bleus (l’ensemble chez Myrtille). C’était en septembre/octobre.

r2 DSC07090

J’ai cousu pas mal de truc avant de m’y mettre, je l’avoue j’avais un peu peur … Entre temps je m’étais trouvé une nouvelle passion : les poches passepoilées. Je décide de faire la modif, n’étant de toute façon pas plus emballée que ça par les poches d’origine avec surpiqures sur le devant. Et ben ça a été le début de la catastrophe les enfants ! N’ayant pas en ma possession la centrale vapeur magique de ma maman j’ai juste complètement cramé un morceau en voulant aplatir la poche que je venais de coudre … J’ai roulé le truc en boule et me disant qu’on verrait plus tard (photo du désastre sur IG).

DSC07145DSC07149

Coup de bol, au début des vacances je passe chez Myrtille et il restait 1m30 du tissu ! Je l’embarque et me relance dans les poches passepoilées (parce qu’en fait, à la lumière du jour les 2 poches étaients brulées). Il n’y a pas à dire, la centrale vapeur ça change la vie d’une couturière ! En dehors de ça j’ai fait quelques modifs :

  • Au niveau des longueurs : -10cm sur le manteau et -6/7cm aux manches
  • Retrait de la fente derrière … j’ai rien compris aux explications burdesques et a un moment il faut arrêter de se faire du mal !
  • Ajout d’enformes en bas pour faire le petit pli 😉 (je l’avais fait pour les manches mais … avant de les raccourcir … j’ai eu la flemme de les recoudre et maintenant ça me gêne du coup.DSC07139 DSC07122r1

Les +
Le look ! Il fait vraiment « manteau »
Plutôt facile si on a déjà fait un projet similaire (type gérard)

Les –
Les explications burdesques ! Pour le montage du col tailleur je me suis appuyée sur les explications de Gérard (RDC) que je venais de coudre pour ma sœur.
Faute de comprendre comment faire j’ai supprimé la fente derrière. De toute façon je ne suis pas si grosse que ça.
Les pinces sous le col (dans les pièces de devant) qui font que le col est galère à poser : on n’a pas la même longueur côté manteau et parmenture, ça complique un peu le truc … surtout que je ne vois pas à quoi ça sert.
L’absence de jolies finitions au niveau du bas et des manches.

DSC07180 r3DSC07133

Avis général
Je me demandais quoi faire de mon lainage Isabel Marant, et bien maintenant je sais ! Je vais faire un Gérada ! J’aime beaucoup la forme de ce manteau mais il y a des détails que je juge « inutile » (type les pinces) et il lui manque des jolies finitions … Mais mixé à Gérard je pense que ça peut vraiment rendre bien. En revanche par rapport à Gérard (suis-je la seule à avoir eu de l’embu sur des manches tombantes = plis disgracieux ?) les manches sont bien taillées. Donc je dis oui mais pas tel quel. Pour autant je ne le lâche pas depuis qu’il est fini. J’ai choisi de ne pas lui mettre de bouton car sinon bonjour l’effet sac ! C’est plus sympa ouvert même si ma doublure ultra glissante à tendance à se montrer.

DSC07115 DSC07074

Et comme il aime bien que je parle de lui (même s’il vient jamais), les photos ont été prises par mon petit lapin ❤