Marvelous Malvarosa

9Je sais pas si vous avez remarqué, mais les patrons Pauline Alice ont des noms de lieu de Valencia. J’ai cousu dernièrement la Malvarosa (le quartier de la plage héhé).

10

Pour celles qui lisent Jolies Bobines, Julie parle souvent de « Will » et elle avait fait un article là dessus ! Or un des comparses du fameux Will travaille à Rennes au marché St Thérèse (mon quartier) … et il a vraiment des chouettes trucs (ma maman a acheté un superbe lainage Darel pour se faire un Pavot et un Isabel Marant pour moi :))(Gérard ?). La dernière fois j’ai acheté deux viscoses étonnamment épaisses ! Une rouge qui ressemble plus à de la gabardine (et a déteint partout) et une noire plus fluide (tout est relatif). C’est celle ci que j’ai choisi. Elle a des sortes de petits reflets clairs et tendance à attraper toute la poussière qui traîne !

2C’était ma première Malvarosa – j’avais craqué sur celle ci. Le patron est plutôt simple, peu de morceaux et marges de couture incluses !! – tout pour me plaire ;).

Au montage, j’ai galéré sur les manches. J’y ai passé 3h. Genre vraiment 3h. Et c’était même pas comme je voulais. En fait les manches sont tombantes et ont chacune deux angles droits (un peu comme l’étape ou on crante sous l’aiguille sur le col de la Michelle, pour les amatrices). Et malgré mes multiples tentatives il y a toujours eu des plis sur l’angle (un seul angle parfait !) je pense que mon tissu était un peu épais :/ sinon au moment du crantage je me retrouvais avec une marge de couture de 2-2.5cm sur le tissu supérieur. La prochaine fois je bidouillerais les manches. Ou alors je ferais la version sans ^^. Depuis, Pauline à fait un tuto ici.
Je vous montre le carnage (à gauche le côté « réussi »)(il faut le dire vite):

Sans titre 3

Autre petit point de vigilance : les poches. Ne faites pas comme moi ! Je n’ai pas assez tendu mon tissu froncé et une poche baille un peu. J’ai remplacé les parmentures col par du biais.

67

Pour conclure :

  • Je suis très satisfaite et j’en prévoit déjà une déclinaison été avec un tissu aztèque du marche St Pierre.
  • En enlevant les poches et les manches c’est vraiment un projet super facile à coudre – sans aucune difficulté – et rapide !
  • Niveau taille : j’ai fait la mienne et oui, c’est ample mais c’est la coupe (à mon humble avis). Clairement la robe rend bien avec un tissu genre viscose qui a un certain tombé.
  • L’amoureux n’est pas super fan (« mais la taille elle est pas assez haute ») mais avec une petite ceinture il l’a adopté.

Quelques photos d’une mini-serre du jardin des plantes de Caen (j’habite juste en face et c’est très joli en été, désert en hiver)

5 4 3

 La photo débile de la fin, le retour !

1